En difficulté en Ukraine, Poutine choisit l'escalade

Guerre en Ukraine : les Niçois s'inquiètent de ne plus voir les Russes

La rédaction de TF1info | Reportage V. Capus, C. Guérard
Publié le 28 février 2022 à 13h30, mis à jour le 28 février 2022 à 16h08
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Après deux ans de crise sanitaire, les professionnels de la Côte d’Azur attendaient la clientèle russe avec impatience.
En raison du conflit, elle risque de ne pas être au rendez-vous cette année.

Sur la promenade des Anglais, les touristes russes se font rares depuis deux ans avec la pandémie de Covid-19. Leur venue sur la Côte d’Azur avait déjà baissé de 70%. Avec la guerre en Ukraine, la situation risque de durer : René Colomban, président du syndicat des plagistes à Nice (Alpes-Maritimes), sait qu'il ne les reverra pas dans les mois qui viennent.

"C'est très mauvais pour le commerce"

 "On espérait que ça repart et que ça reprenne un petit peu cet été. Mais avec ce qui se passe, en période de guerre, les gens ne bougent pas trop de chez eux. C'est très mauvais pour le commerce", se plaint-il dans le reportage du 13h visible ci-dessus.

Lire aussi

Hôtels ou restaurants, une clientèle au fort pouvoir d'achat qui avait ses habitudes à Nice, car il existe des liens forts historiques entre la Côte d’Azur et la Russie. Mais depuis huit ans déjà, la fréquentation russe est en baisse. Les douze vols quotidiens entre Nice, Moscou et Saint-Pétersbourg sont suspendus. L'espoir d'une reprise d'après-Covid qui aurait incité les Russes à voyager s'éloigne un peu plus chaque jour.


La rédaction de TF1info | Reportage V. Capus, C. Guérard

Tout
TF1 Info