La flambée des prix de l'énergie

Hausse des prix du carburant : les pêcheurs à quai ?

Publié le 12 mars 2022 à 20h18, mis à jour le 12 mars 2022 à 23h41
JT Perso

Source : JT 20h WE

L'aide annoncée par l'État pour faire face à la flambée des prix du carburant est très attendue dans les ports français.
Certains propriétaires de bateau ont renoncé ces derniers jours à sortir en mer tant la facture mange leur marge. Reportage à Lorient.

Au retour de pêche, David Le Quintrec compte, dans les cales de son fileyeur, une tonne de poissons capturés près des cotes. À chaque sortie en mer, son bateau consomme 400 litres de gasoil. Avec un tarif de 1,20 euro le litre contre 60 centimes auparavant, le revenu de ce patron pêcheur de Lorient (Morbihan) a chuté, mais il souhaite continuer.

Contrairement à David, d'autres sont à quai depuis plusieurs jours. Gros consommateurs de carburant, la plupart des chalutiers de Lorient ne sortent plus. L'Oural est l'un d'entre eux. Son capitaine a fait les comptes. Et sa facture quotidienne de 1 200 euros de gasoil ne passe plus. Sortir en mer n'est plus rentable. Ce samedi après-midi, des agriculteurs, des chauffeurs du BTP ou des taxis sont venus soutenir les pêcheurs. Eux aussi sont concernés. Tous sont inquiets de ces hausses.

Au marché couvert de Lorient, sur les étals, le prix du poisson est resté stable cette semaine. Mais il pourrait augmenter de 20% dans les jours ou semaines à venir. Les pêcheurs demandent une action rapide du gouvernement afin d'enrayer cette flambée des prix du carburant. Mais ils se disent aussi prêts à se mobiliser pour défendre leur profession.

TF 1 | Reportage N. Hesse, N. Resmann


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info