Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Hôtels, campings … Beaucoup de réservations, trop peu de saisonniers

Publié le 2 juin 2021 à 20h18, mis à jour le 2 juin 2021 à 23h07
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Partout, les hôtels, les campings et les clubs de vacances reçoivent des milliers de demandes de réservation. Mais il manque de saisonniers pour faire fonctionner ces structures.

Les grands espaces, le calme, l'air pur devraient cet été encore séduire les vacanciers. Dans son gîte des Pyrénées, Pierre Vidal se prépare à recevoir sa clientèle estivale. Cette dernière a totalement changé depuis l'année dernière. "On est proche de la frontière espagnole. Et d'habitude on avait beaucoup de clients, de familles ou de couples espagnols, que l'on n'a plus. Et sachant qu'on a quand même des taux de remplissage important, donc, en effet, il y a forcément un nouveau public", explique-t-il.

Ce nouveau public, ce sont les Français. Beaucoup ont d'ailleurs déjà réservé leurs séjours. "On est quasiment complet jusqu'au 15 août. Chose assez nouvelle, j'ai l'impression qu'on a des fois des longs séjours, des familles qui restent quinze jours, voire même plus, au lieu d'une semaine", indique Pierre Vidal. Autour de chez lui, c'est toute une vallée qui s'impatiente en attendant l'arrivée des touristes.

La saison s'annonce particulièrement prometteuse. "L'an dernier, c'est une très bonne saison. Il y a eu beaucoup de réservations de dernières minutes parce que les personnes avaient du mal à se projeter avec les nouvelles règles qui allaient être appliquées. Cette année, on s'aperçoit qu'on est beaucoup plus en avance sur les réservations", indique Jérôme Cangrand, directeur de l'office du tourisme de Saint-Lary. Plus de détails dans la vidéo en tête de cet article.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info