Impôts 2022

Impôts : tout n'est pas perdu si vous n'avez pas encore reçu votre remboursement

A Lo.
Publié le 22 juillet 2022 à 9h36
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'administration fiscale a commencé jeudi à reverser les éventuels trop-perçus sur les comptes de certains contribuables.
Mais des remboursements interviendront encore mardi prochain, et même plus tard.

L'administration fiscale a bouclé ses calculs. Suite à la déclaration d'impôt au printemps, douze millions de foyers dont les montants prélevés à la source ont été supérieurs à ce qu'ils devaient réellement devraient recevoir un remboursement automatique de la part du fisc sur leur compte en banque, sans aucune démarche de leur part.

D'autres remboursements prévus mardi prochain

Les contribuables ont ainsi le droit à une restitution de réductions ou de crédits d'impôts pour certaines dépenses effectuées l'année dernière. C'est le cas si vous avez fait des dons, employé une personne à domicile, fait garder vos enfants ou encore effectué des investissements locatifs. Un remboursement peut également être effectué si votre situation fiscale a changé et qu'elle a été déclarée tardivement, en cas de mariage ou de naissance par exemple.

Capture d'écran / TF1

Les premiers remboursements ont été effectués ce jeudi 21 juillet. Pas de panique cependant si vous n'avez toujours rien reçu. Une seconde partie des remboursements est prévue le mardi 2 août prochain. Dans les deux cas, le versement doit porter le libellé "REMB IMPOT REVENUS" sur les relevés bancaires et être indiqué comme émis par "DGFIP FINANCES PUBLIQUES".

De même, les contribuables qui n'ont pas donné de coordonnées bancaires à l'administration fiscale recevront pour leur part un chèque adressé à leur domicile. Cette démarche prendra plus de temps et le remboursement pouvait donc ne pas être effectif dès ce 21 juillet.

Lire aussi

L'année dernière, un peu plus de 10 milliards d'euros ont été versés aux contribuables, soit 819 euros en moyenne par foyer. "Cela peut aller de 50 euros jusqu'à 1000 euros", explique ainsi dans le reportage TF1 en tête de cet article l'avocate fiscale Sophie Alexander. Au-delà du 26 septembre cependant,i l n'y aura plus aucun remboursement. À cette date, ce sont cette fois des prélèvements qui vont être effectués auprès des personnes qui n'ont pas suffisamment versé d'impôts par rapport à leurs revenus de 2021.


A Lo.

Tout
TF1 Info