Inflation, sobriété énergétique... Une fin d'année 2022 pas à la fête

Bruno Le Maire prévient, le pic inflationniste "n'est pas passé" et durera "encore quelques mois"

S.M
Publié le 5 décembre 2022 à 13h02
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le ministre de l'Économie a estimé que le pic de l'inflation n'est "pas encore passé" sur France Inter.
La hausse des prix devrait donc se poursuivre encore "quelques mois".
La baisse des coûts de certaines matières premières devrait se "transmettre à la consommation vers la mi-2023", selon lui.

Un pic qui n'est "pas encore passé". Pour Bruno Le Maire, le "pic inflationniste, qui dure déjà depuis plusieurs semaines, n'est pas encore passé et durera encore quelques mois". C'est ce qu'a assuré, ce lundi 5 décembre, le ministre de l'Économie sur France Inter. Alors que la hausse des prix atteint des records, dépassant les deux chiffres sur certains secteurs, comme celui de l'alimentation, le patron de Bercy se veut rassurant, et donne "des perspectives aux Français". 

Les prix de certaines matières premières en baisse

Si les prix sont globalement à la hausse, "le prix de certaines matières premières agricoles, comme le blé, ou industrielles, comme le cobalt, le zinc ou l'aluminium" est, lui, en baisse, a observé Bruno Le Maire. "On voit s'amorcer une décrue qui doit pouvoir se transmettre à la consommation vers la mi 2023", a-t-il assuré. 

Lire aussi

"Dans le courant de l'année 2023", le gouvernement estime donc que "l'inflation devrait commencer à refluer", a insisté le ministre. "Je veux vraiment ouvrir une perspective pour nos compatriotes", a-t-il poursuivi, assurant "avoir conscience" qu'il y aura des augmentations à "deux chiffres" sur certains produits. C'est le cas de l'alimentation (12%), dont les prix pourront "monter davantage" d'ici à 2023, a estimé Bruno Le Maire. 


S.M

Tout
TF1 Info