Le 20h

Investissements étrangers : la France séduit

Publié le 17 janvier 2022 à 20h02, mis à jour le 24 janvier 2022 à 9h59
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Quatre milliards d'euros d'investissements étrangers et à terme dix mille emplois créés, c'est le bilan dressé par le gouvernement qui se réjouit de l'attractivité de la France. De quel projet parle-t-on ? Où vont-ils s'implanter ?

Pour l'instant, le terrain est encore vague, mais dans deux ans à Chalampé dans le Haut-Rhin sortira une usine de production de plastique flambant neuf qui va notamment fabriquer des airbags et des câbles pour les voitures électriques. Le groupe allemand BASF va créer 60 emplois et injecter 300 millions d'euros.

Pourquoi BASF a-t-il choisi notre pays ? Les dirigeants expliquent qu'ils ont d'abord été attirés par le tissu industriel déjà existant, mille salariés y travaillent déjà et leur expérience n'est plus à démontrer. "Ce savoir-faire, il est unique en Europe. On a un savoir-faire de plus de 65 ans sur des procédés qui est très technologique, très technique, qui demandent beaucoup de formation, beaucoup d'entraînement", explique Frédéric Fournet, directeur d'Alsachimie.

La situation géographique constitue également un autre atout. À deux pas de l'Allemagne où le groupe dispose d'une autre usine. Au cœur de l'Europe, pour les échanges commerciaux, l'Alsace ne manque pas d'atout. Au total, 21 projets repartis sur tout le territoire portés par des groupes américains et européens dans des secteurs aussi variés que l'agroalimentaire, la transition écologique ou encore la santé.

Au pied des Pyrénées, le groupe Pfizer a d'ailleurs choisi de produire son traitement anti-covid dans l'usine de Mourenx. Elle sera agrandie avec 40 emplois supplémentaires. Là encore, il y a un tissu industriel qui a fait ses preuves, mais il y a aussi la baisse de la fiscalité engagée ces dernières années. Les élus locaux se sont aussi battus pour que le géant Américain investisse dans cette ville de 6 000 habitants. Un bassin industriel qui peut voir l'avenir plus sereinement. Grâce à Pfizer, à terme près de 500 emplois indirects devraient voir le jour.

TF1 | Reportage A. Etcheverry, V. David, B. Augey


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info