VIDÉO - "Une fierté" : cette entreprise familiale du Maine-et-Loire va habiller le village olympique

par La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Pauline Dumortier, Renan Hellec, Sébastien Guerche
Publié le 23 mai 2023 à 17h17, mis à jour le 23 mai 2023 à 18h51

Source : JT 13h Semaine

Les Jeux olympiques sont une aubaine pour les entreprises qui ont réussi à décrocher un marché.
C'est le cas de cette petite usine familiale du Maine-et-Loire, qui va décorer une partie du village des athlètes.

Ces plaquettes en terre cuite ont un destin olympique. Cette entreprise familiale du Maine-et-Loire va habiller sept bâtiments du village olympique. À Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), au nord de Paris, 500.000 plaquettes seront collées sur les façades pour décorer les édifices. De l'argile est extraite à proximité de l'usine, puis transformée dans ces machines.

Une usine déjà reconnue

D'habitude, les ouvriers produisent essentiellement des plaquettes plates mais là, il en faut des bombées, des triangles et des concaves. "C'est une fierté. C'est un défi d'avoir des nouvelles formes à produire qu'on avait pas l'habitude de mettre en œuvre. Ça nous a permis de progresser  sur l'outillage, sur nos mélanges", nous explique Thomas Ploquin, responsable de l'atelier de fabrication de l'usine Rairies-Montrieux.

Pour cela, il faut les passer au four à 1100 degrés, puis vient l'étape de la coloration du produit. Pour obtenir les bonnes couleurs, les 110 salariés de cette PME ont cherché et testé leurs produits dans cet atelier pendant deux ans. "Il y a eu beaucoup d'aller-retour entre nos commerciaux et les architectes", confie Maxime Gomes, resposanble de l'atelier des émaillés de l'usine Rairies-Montrieux.

Si les architectes ont fait confiance à leur entreprise, c'est parce qu'elle s'est déjà distinguée à plusieurs reprises sur des chantiers dans le pays, mais aussi en Australie et à Londres. 

Avec les Jeux olympiques, l'activité de l'entreprise devrait encore augmenter. La pose des plaquettes à Saint-Ouen a déjà commencé. Le chantier devrait être terminé fin 2023.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Pauline Dumortier, Renan Hellec, Sébastien Guerche

Tout
TF1 Info