Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

L'inquiétude des 600 salariés des fonderies du Poitou menacées de fermeture

TF1
Publié le 16 avril 2021 à 13h10, mis à jour le 16 avril 2021 à 16h45
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

REPORTAGE - Les fonderies du Poitou sont menacées de fermeture. Les salariés sont inquiets.

Dans le village d'Ingrandes (Maine-et-Loire), les 1700 habitants partagent la même inquiétude. Les fonderies du Poitou emploient près de 600 salariés, alors si le site venait à fermer, ce sera un véritable coup dur pour toute l'économie de la commune. Notons que ces usines de fonte et d'aluminium produisent des pièces automobiles pour Renault.

Ayant ouvert son magasin de fruits et légumes locaux à quelques kilomètres des fonderies, Stéphanie s'inquiète car les ouvriers représentent une bonne partie de sa clientèle. Elle se soucie de l'avenir de son commerce. "Je risquerais d'avoir moins de clients et du coup, c'est sûr que mon chiffre d'affaires sera moindre. Après derrière, je ne pourrais peut-être pas tenir non plus", lance-t-elle.

Les salariés vivent leur troisième dépôt de bilan en dix ans. C'est désormais au tribunal de commerce de décider de leur avenir. Il faut trouver un repreneur pour éviter la liquidation judiciaire.

L'économie vous intéresse ? Alors, découvrez le podcast de l'émission "Lenglet Déchiffre"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER

Sur SPOTIFY

Lenglet déchiffre donne la parole aux grands patrons, économistes ou intellectuels. Ils livrent leur vision de l’actu éco et répondent aux questions économiques du moment.


TF1

Tout
TF1 Info