Le 20h

La folie de la location saisonnière à Marseille

Publié le 9 août 2021 à 20h23, mis à jour le 9 août 2021 à 22h43
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les locations de logements entre particuliers font le plein cet été 2021. À Marseille, la tendance accentue la pression immobilière en bord de mer et les marchands de sommeil se multiplient en centre-ville. Et les règles ne sont pas bien respectées.

Sur les bords de la Méditerranée, Marseille est une destination très prisée. Avec ses 860 000 habitants, la ville a accueilli 3,5 millions de visiteurs venus pour la carte postale en 2020. D'ailleurs, les cabanons du petit port de Malmousque ne sont plus habités par des pêcheurs, mais plutôt loués par des touristes. Et ils y mettent le prix. Airbnb, Abritel, Booking, ces sites internet font désormais partie de vos vacances à Marseille, mais il y a aussi l'envers du décor. Par exemple, dans certains quartiers, des maisons sont en plein travaux, car elles viennent d'être rachetées. Et leurs prix flambent.

Ainsi, louer via des plateformes en ligne est rentable et offre aux propriétaires une visibilité internationale. Alors que le mètre carré est de 3 000 euros en moyenne à Marseille. Dans certains quartiers, il peut grimper jusqu'à 10 000 euros. C'est inaccessible pour beaucoup d'habitants. En centre-ville, nos journalistes ont trouvé un appartement, dans lequel un propriétaire accueillait des touristes au milieu d'une forêt d'étais. Nos reporters y sont entrés en portant un casque, car la structure est fragilisée. Pour rappel, le meublé de tourisme permet de s'affranchir des règles d'un bail d'habitation classique. Ainsi, des propriétaires enfreignent les règles pour engranger plus de bénéfices.

Plus de détails sur les dérives du business des locations touristiques à Marseille dans la vidéo ci-dessus.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info