Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Le SOS des commerçants face au flou de la réouverture

Publié le 22 avril 2021 à 20h04, mis à jour le 22 avril 2021 à 21h49
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

150 000 commerces sont fermés depuis les annonces présidentielles. Un appel à la réouverture dès le 10 mai avait été lancé. Mais aucune réponse n'a été reçue pour l'instant.

C'est un geste qu'elles font chaque matin pour garder le moral : animer leur magasin. Maryvonne Binard et sa fille gèrent une boutique de vêtements en plein cœur de Chartres. Depuis un an, elles ont perdu 50% de leur chiffre d'affaires et ne voient pas le bout du tunnel. Plus de clients, mais les stocks, eux, continuent d'affluer. "Quand vous rentrez dans le magasin, quand vous voyez tous ces vêtements, vous vous demandez ce que vous allez faire. On va peut-être s'en sortir, mais ça va être très dur", a confié la mère.

Dans une rue très passante, seuls trois commerces sur 20 sont ouverts. Le centre-ville est aujourd'hui déserté. "Regardez, c'est fermé, il n'y a personne. Et on peut le constater, certains ont déjà fermé boutique. Et je connais que d'autres vont aussi être obligés de le faire parce qu'ils ne pourront pas faire face à aux charges, même si ça redémarre", a expliqué Philippe Brunel, président de Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) en Eure-et-Loir.

Les aides de l'État ne suffisent plus. Le bijoutier que nous avons rencontré à perdre 90% de son chiffre d'affaires ce mois-ci. "Le temps s'est un peu arrêté". Comme d'autres commerçants, il lance un appel pour rouvrir dès le 10 mai. Un mois capital pour les ventes. "Ça représente 20 à 30% du chiffre d'affaires de l'année, puisque effectivement il y a la fête des mères", a-t-il indiqué.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info