Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Liaison transmanche : des chauffeurs routiers au bord de la crise de nerfs

Publié le 23 décembre 2020 à 20h12, mis à jour le 23 décembre 2020 à 23h07
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

L'essentiel

Des milliers de chauffeurs routiers sont coincés à Douvres au Royaume-Uni. Ils n'ont pas d'autres choix que d'attendre leur tour pour se faire tester, et cela devrait prendre plusieurs jours. La tension commence à monter.

À Douvres, l'accès au port bloqué par des dizaines de véhicules. Si la France a rouvert ses frontières, malgré son test négatif au coronavirus, ce chauffeur français ne peut toujours pas passer. Il est sur place depuis plus de trois jours. Comme lui, des milliers de routiers ont attendu à 30 km de Douvres, devant un ancien aéroport reconverti en site de tests pour le coronavirus. D'autres n'ont pas pu y accéder et réaliser ces tests indispensables à la traversée.

Plus de 5 000 routiers attendent. La tension monte. Excédés, certains ont même tenté de forcer le passage. Ils ont été repoussés par les policiers britanniques. Tout aussi désemparés, quelques passagers français se retrouvent au mauvais endroit au mauvais moment. Une unité mobile pour effectuer des tests rapides vient d'être installée sur place. Cela pourra peut-être permettre d'enfin débloquer la situation.