Opération "ville morte" : une commune de l’Yonne se mobilise pour sauver son usine

Publié le 23 novembre 2021 à 20h13, mis à jour le 23 novembre 2021 à 22h38

Source : JT 20h Semaine

À Migennes, dans l'Yonne, une opération ville morte a été organisée mardi. Dans cette commune de 7 000 habitants, l'usine Benteler qui emploie 400 salariés s'apprête à fermer. Elle était de loin le premier employeur local.

Les salariés de l'usine automobile ont entamé mardi leur sixième jour de grève. Quatre cents salariés pourraient être licenciés en cas de fermeture de l'entreprise. Plusieurs repreneurs étaient, au départ, intéressés pour racheter le site au groupe allemand Benteler. La fermeture a été finalement annoncée jeudi dernier.

Le maire de Migennes, François Boucher, se bat pour trouver une autre solution sinon toute la ville risque d'en souffrir. "On n’aura pas assez d'attractivités pour l'instant pour pouvoir remettre tout le monde au travail. Et ça va peser sur la partie sociale, sur la partie commerce et sur l'ambiance en général", explique-t-il.

Parmi les salariés de l'usine, de nombreuses familles vont voir leur source de revenus disparaître. C'est le cas de Dimitri Janvier, 16 ans d'ancienneté dans l'entreprise. "Je suis bien aux besoins de ma compagne et de ma fille, donc si vraiment ça ferme et si, par malheur, je suis licencié, je ne sais pas comment on va faire. Je m'angoisse", s'inquiète-t-il. Toute la ville partage cette inquiétude. En soutien, certains commerçants ont baissé le rideau dans l'après-midi pour ne rouvrir que mardi soir. Une réunion se tiendra mercredi matin entre les syndicats et la direction pour tenter de négocier un accord.

TF1 | Reportage S. Agi, G. Martin


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info