Les Français face à la pénurie de carburants

Carburants : quels sites de TotalEnergies sont encore en grève ?

S.M
Publié le 19 octobre 2022 à 22h49
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Mercredi, trois sites de TotalEnergies ont levé ou suspendu la grève en cours depuis trois semaines.
Les salariés réclamaient une hausse de leurs salaires.
La grève se poursuit néanmoins sur deux autres sites du groupe pétrolier et gazier.

Le mouvement s'affaiblit dans les raffineries et les dépôts de TotalEnergies. Ce mercredi, trois sites du groupe pétrolier se sont retirés de la grève. Ce mouvement avait été lancé, il y a près de trois semaines, par les employés qui réclamaient une hausse des salaires. 

C'est le cas de la raffinerie de Donges, en Loire-Atlantique, où les salariés ont voté la levée de la grève, mercredi après-midi. Dans la soirée, les salariés grévistes du site Mardyck, dans le Nord, et de celui de La Mède, dans les Bouches-du-Rhône, ont décidé, à leur tour, de suspendre leur mobilisation pour les salaires, a rapporté Eric Sellini, coordinateur national de la CGT pour TotalEnergies.

Grève reconduite à Gonfreville et Feyzin

Deux autres sites de TotalEnergies restent encore en grève. Celui de Gonfreville, en Normandie, où le mouvement a été reconduit "après un vote très largement majoritaire", selon le secrétaire général CGT de la plateforme normande, Alexis Antonioli. Et à Feyzin dans le Rhône, où les grévistes - dont certains ont été réquisitionnés pour faire fonctionner le dépôt du groupe pétrolier - ont reconduit mercredi matin la grève. Ils devaient se prononcer en fin de journée ce mercredi, après une rencontre avec la direction à 16 heures. 

Lire aussi

En parallèle, les pénuries de carburants se poursuivent cette semaine, mais le gouvernement note une amélioration, avec 20,3% des stations-service en difficulté en France ce mercredi (contre 24,8% mardi). Une situation qui "continue à s'améliorer nettement", a souligné la Première ministre Elisabeth Borne. "Je sais que la situation est encore difficile pour beaucoup de nos compatriotes, mais la dynamique est là et je veux une nouvelle fois appeler les salariés grévistes à reprendre le travail", a-t-elle ajouté.


S.M

Tout
TF1 Info