Le 20h

Petites entreprises : la fin des aides exceptionnelles

TF1 | Reportage L. Palmier, G. Vuitton, A. Fourcade
Publié le 12 avril 2022 à 20h12, mis à jour le 13 avril 2022 à 11h26
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Deux ans après le début de la crise sanitaire, le nombre de faillites d'entreprise repart à la hausse, +34,6% au premier trimestre.
Les entreprises de taille modeste les plus fragiles sont surtout concernées.

"C'est un bistrot de quartier sans prétention, mais un vrai bistrot parisien comme on n'en fait plus". De ce restaurant de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), il ne reste aujourd'hui à Éric Sanson que ses quelques photos. L'établissement ne lui appartient plus, il est entre les mains de la justice.

"Le 2 février, je suis convoqué à une audience, et on me dit : 'Monsieur, on vous met en liquidation judiciaire'. En un quart d'heure, ça a basculé. Interdiction d'ouvrir le restaurant, qu'est-ce que je fais de ma marchandise ? Mes salariés n'ont pas été payés", confie cet ancien propriétaire du "Bombistrot".

Lire aussi

Situé en face d'une gare, l'établissement était en difficulté depuis 2019 à cause de la grève des transports, des manifestations contre la réforme de retraites et enfin de la crise sanitaire. Éric a touché des aides de l'État, mais cela n'a pas suffi à sauver sa société. Ce n'est pas un cas isolé. Au premier trimestre 2022, 9 972 entreprises ont dû cesser leur activité.


TF1 | Reportage L. Palmier, G. Vuitton, A. Fourcade

Tout
TF1 Info