Votre pouvoir d'achat

Pouvoir d'achat : quelles sont les villes les moins chères de France ?

par Virginie FAUROUX
Publié le 26 novembre 2022 à 12h00
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Face à une inflation galopante, il ne fait pas bon vivre n'importe où en France.
Les villes du nord-ouest semblent plus profitables au porte-monnaie, selon un classement révélé par Le Parisien.

L'adage populaire selon laquelle, "dans le sud, on peut vivre comme au paradis", va en prendre un coup. Car en ces temps de hausse générale des prix, les villes situées au sud de la Loire ne font pas bon ménage avec le porte-monnaie des Français, comme le révèle une étude menée par Le Parisien et publiée le 25 novembre. 

Pour établir ce classement, le quotidien a compilé pour les 96 villes-préfectures de métropole le salaire moyen, le prix d'un panier de courses basé sur l'Observatoire de la consommation de l'UFC Que choisir, le prix des transports (prix moyen à la pompe début novembre et tarif des transports collectifs), de l'immobilier, d'une place de cinéma et le taux de la taxe foncière.

Niort en tête

Une fois tous ces paramètres mixés, ce sont plutôt les villes moyennes, situées dans le quart nord-ouest ou la région Centre qui tirent leur épingle du jeu ; la ville la moins onéreuse de France étant Niort avec 14,16/20, d'après le classement de nos confrères, devant Châteauroux notée 13,56/20 et Laval avec 13,21/20. Le succès de Niort s'expliquerait notamment, selon le quotidien, par le prix de ses transports en commun. Et pour cause : depuis le 1er septembre 2017, ils sont gratuits. Selon le maire, Jérôme Baloge, "c'était une façon de rendre le transport collectif concurrentiel en proposant un gain de pouvoir d'achat", explique-t-il à nos confrères. Mêmes avantages dans l'agglomération de Châteauroux (2e) où depuis le 22 décembre 2001, les transports en commun sont entièrement gratuits.

Dans le reste du classement, Nevers s'octroie la 4e place, puis vient Belfort (5e), Chaumont (6e), Épinal (7e), Saint-Brieuc (8e). Seules deux villes au sud de la Loire figurent dans le top 10 : Saint-Étienne (à la 9e position) et Rodez (à la 10e avec 12,28/20), grâce au cumul des courses moins chères et d'un prix de l'immobilier plus bas que la moyenne, selon les auteurs de l'étude. La première grande métropole, Nantes, est affichée à la 20ᵉ place du classement.

Lire aussi

Trois grandes villes du sud occupent les dix dernières places de ce classement, Nice (à la 93ᵉ), Montpellier (90ᵉ), ou encore Marseille (86ᵉ) où "on paye plus cher les courses, la place de cinéma et évidemment le logement", souligne Le Parisien. Quant à Paris, elle figure au 77ᵉ rang et Lyon à la 58e place. Ces résultats médiocres s'expliquent surtout du fait des prix de l'immobilier qui ne cessent de battre des records ces dernières années. 


Virginie FAUROUX

Tout
TF1 Info