La flambée des prix de l'énergie

Prime inflation de 100 euros : un casse-tête pour les employeurs

Publié le 25 octobre 2021 à 20h10
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Pour compenser la hausse des prix du carburant, Jean Castex a promis une prime de 100 euros. Pour les salariés du secteur privé, c'est à l'employeur d'avancer l'argent. Or, ils n'ont pas tous la trésorerie pour le faire, surtout dans les petites sociétés.

Parmi les 700 employés de cette société spécialisée dans la vente de pièces détachées automobiles, 200 sont éligibles à la prime inflation. Comme c'est aux entreprises d'avancer l'argent, le patron a fait ses calculs. Il doit trouver 20 000 euros. “Dans la conjoncture actuelle où on sort de la crise du Covid-19, ça ne va pas forcément être facile, parce qu'on est en pleine relance”. En attendant de trouver la solution sur le plan financier, Fabrice Godefroy anticipe une autre difficulté dans la mise en place de cette prime. “Il peut y avoir des questions qui se posent : ‘pourquoi moi je le touche, pourquoi mon collègue ne le touche pas, alors que moi, je le touche, ou vice et versa’. Forcément, ça va être compliqué”.

Cette prime doit apparaître sur les bulletins de paie de décembre. En guise de remboursement, les entreprises bénéficieront d'un rabais sur leurs cotisations sociales. Une méthode qui ne convient pas du tout à certains syndicats patronaux. “On comprend cette mesure de pouvoir d'achat en définitive, on comprend mal que la logistique soit mise à la charge des entreprises. Je ne vous cache pas que ça suscite un certain émoi dans les entreprises, parce qu'il va falloir au cas par cas adapter des logiciels de paye”. Car changer une fiche de paye, ça ne se fait pas comme ça. Ici comme dans beaucoup de PME, on doit faire appel à un prestataire qui se déplace sur rendez-vous dans les locaux pour mettre à jour un logiciel.

La direction espère qu'une demi-journée suffira. Mais avant de prendre rendez-vous, la DRH se pose encore plein de questions sur les bénéficiaires. “Quelqu'un qui par exemple est en arrêt maladie, est-ce que je rétablisse son salaire ? Donc tout ça, c'est à prendre en compte. J'attends avant de me lancer dans les recherches”. Beaucoup de PME demandent des précisions. Mais c'est aux parlementaires de trancher, répond le gouvernement. La date de tenue des débats n'a pas encore été décidée.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info