Le 20h

Prix de l'énergie : l'État élargit ses aides aux PME, à quelques conditions

TF1 | Reportage Léa Kebdani et Vincent Lamhaut
Publié le 30 novembre 2022 à 9h40
JT Perso

Source : Le JT

Des centaines de bouchers-charcutiers qui subissent de plein fouet la hausse de l'énergie ont manifesté ce mardi devant l'Assemblée nationale.
Ils ont été entendus : avec d'autres PME, ils vont bénéficier d'un coup de pouce du gouvernement.
Qui sera éligible, et à quelles conditions ? On fait le point.

Cela fait 20 ans qu'ils n'avaient pas manifesté. Les bouchers sont venus de toute la France. Menacés par le coût de l'énergie, ils réclament plus d'aide financière. "Les dispositifs qui existent privent 40% de nos entreprises des aides absolument indispensables", affirme Jacqueline Riedinger-Balzer, vice-présidente de la confédération des bouchers.

Un élargissement des aides existantes

Les demandes ont été entendues. Le gouvernement a annoncé dans l'après-midi de ce mardi 29 novembre un élargissement des aides déjà existantes. L'État prenait en charge une partie des dépenses énergétiques pour les PME à partir de 325 euros le MWh, un seuil abaissé à 180 euros. Concrètement, prenons l'exemple d'un artisan payant 580 euros le MWh : sa facture d'électricité s'élève à 43 000 euros l'année. Avec l'ancienne aide de l'État, il aurait touché 3 600 euros. Il touchera 4 400 euros avec la nouvelle.

Lire aussi

Mais, ces calculs sont très opaques pour certains. Dans sa boulangerie, Fabrice Pottier ne sait pas à quoi s'attendre. "C'est encore un peu flou. Est-ce qu'on va être éligible ou pas et ça, c'est un peu compliqué. C'est vrai qu'on est beaucoup de boulangers, 32 000 en France, et c'est à se poser des questions", lance-t-il. Pour Philippe Legrand, un boucher du Nord, c'est la déception. Il ne sera pas concerné par l'aide. Bercy a annoncé la mise en place prochaine d'un simulateur en ligne, pour aider les patrons à y voir plus clair.


TF1 | Reportage Léa Kebdani et Vincent Lamhaut

Tout
TF1 Info