La flambée des prix de l'énergie

Prix du gaz : une aide d'urgence pour les millions de Français résidant en HLM ou en copropriété

A Lo.
Publié le 16 février 2022 à 17h32, mis à jour le 16 février 2022 à 21h15
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le gouvernement annonce ce mercredi un dispositif d'aide d'urgence pour les résidents de copropriété et locataires de HLM.
Ceux-ci ne bénéficiaient pas jusque-là du bouclier tarifaire contre la hausse du prix du gaz mis en place en septembre dernier.
Cinq millions de ménages sont concernés.

C'est un soulagement pour nombre de ménages fragiles économiquement. Ce mercredi, la ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon a annoncé un dispositif d'aide d'urgence pour les résidents de copropriété et locataires de HLM. Ils étaient jusque-là écartés du "bouclier tarifaire" instauré par le gouvernement pour faire face à la hausse des prix de l'énergie.

Une bonne nouvelle pour David Quint, gérant de logements sociaux à Amiens, et qui s'inquiétait de la hausse des charges. "Ça apporte une solution simple et équitable puisque du coup, tous les Français sont logés à la même enseigne en ce qui concerne le tarif du gaz", salue-t-il. Car sans le blocage des prix, leur facture aurait augmenté de 66%.

"Un trou dans la raquette" qui concernait cinq millions de ménages

Le Premier ministre Jean Castex avait effectivement promis en octobre dernier le gel des tarifs réglementés du gaz et la limitation à 4% du tarif réglementé de l'électricité début 2022. Seulement, cette mesure n'a finalement pas inclus les logements relevant du chauffage collectif.

Interrogée sur la question par Sud Radio, Emmanuelle Wargon a reconnu un "trou dans la raquette". Cela concerne pourtant 18% du parc immobilier, dont une partie des HLM, occupés souvent par les ménages les plus fragiles économiquement. Et certains ont fortement ressentis cette exclusion du "bouclier tarifaire". 

À Lomme, près de Lille dans le Nord, Jean-Pierre, qui témoigne dans la vidéo du 20H de TF1 ci-dessous, a ainsi vu ses charges augmenter de près de 84 euros au mois de janvier. Cela représente presque 60% de ses revenus. "J'ai deux enfants qui font des études. Face à la situation actuelle, ils souhaitent partir parce qu'ils voient bien qu'on ne s'en sort plus", confie-t-il dans ce reportage diffusé le 10 février dernier. "Je ne comprends pas comme leurs calculs se font", ajoute Sabine, qui a aussi observé une forte hausse sur sa facture énergétique en janvier.

Prix de l'énergie : la facture flambe dans les HLMSource : JT 20h Semaine
JT Perso
Lire aussi

Suite à l'annonce de la ministre, ce sont donc cinq millions de ménages qui pourront finalement bénéficier du fameux "bouclier tarifaire". Selon un communiqué du Premier ministre, une compensation va être distribuée "équivalente au blocage des tarifs réglementés du gaz du 1er octobre 2021 au 30 juin 2022". Celle-ci devra être répercutée automatiquement sur les charges, le communiqué assurant que les ménages "n'auront aucune démarche à effectuer". Matignon promet par ailleurs que les modalités détaillées de ce dispositif de correction seront rendues publiques "par les ministères concernés dans les prochains jours".


A Lo.

Tout
TF1 Info