Pêche post-Brexit : le torchon brûle entre la France et le Royaume-Uni

Quotas de pêche : coup de massue pour les pêcheurs de soles

T F1 | Reportage G. Ployé, E. Braem, C. Devaux
Publié le 16 décembre 2021 à 20h18, mis à jour le 17 décembre 2021 à 12h13
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

REPORTAGE - Un autre front s'est ouvert dans le Golfe de Gascogne entre les pêcheurs français qui pêchent la sole et l'Union européenne. Les autorités de Bruxelles viennent de réduire de 36% les quotas de ce poisson très cher et très recherché.

Retour des navires aux portes de La Cotinière. Dans ce lieu, la sole est l'espère la plus pêchée. 800 emplois directs en dépendent. La décision de l'Union européenne de réduire les quotas à partir du 1er janvier inquiète la profession. Pour Nicolas, pêcheur, c'est 70% de son chiffre d'affaires chaque année.

Selon Éric Renaud, directeur de l'organisation de producteurs au port de La Cotinière, cette proposition de réduire à moins de 36% est validée jusqu'à cinq ans. Avec cette réduction, il y aura des navires qui n'arriveront pas à passer le cap.

Les quotas de pêche sont négociés tous les ans pour chaque espèce. Bruxelles met en avant la baisse du nombre de soles dans le Golfe de Gascogne. De son côté, la ministre de la Mer promet des aides financières européennes pour soutenir les pêcheurs français.

Ce jeudi matin à la criée d'Arcachon, les plus belles soles sont achetées à près de 30 euros le kilo. Mareyeurs et poissonniers vont aussi subir les conséquences de la baisse des quotas. En 2022, le prix de la sole sur les étals risque de s'envoler. La suite du reportage dans la vidéo ci-dessus.


T F1 | Reportage G. Ployé, E. Braem, C. Devaux

Tout
TF1 Info