Au cœur des régions

Recherche saisonniers désespérément

TF1 | Reportage F. De Juvigny, J.V. Molinier
Publié le 13 avril 2022 à 13h05
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Il y a des secteurs d'emploi où l'on cherche désespérément du monde, comme la restauration.
Au Grau-du-Roi (Gard), des patrons ont eu l'idée extraordinaire de remplacer sa carte par un appel aux candidats.

Ce qui ferait plaisir à Julien Parneix, propriétaire de la brasserie "Ombre et soleil" au Grau-du-Roi (Gard), ce seraient deux serveurs, un commis de cuisine, un crêpier et un barman. Il cherche pourtant depuis février, mais beaucoup de saisonniers se sont reconvertis, d'autres se découragent devant le prix des logements.

Au "Café de Paris" aussi, on recrute. Le salaire est au pourcentage pour les serveurs, généralement autour de 2 000 euros net pour un débutant. "On devait avoir des essais en début de saison. Sur quatre essais qui devaient venir, il n'y en a aucun qui est venu. C'est comme ça depuis quelques années", explique Patrice, coassocié du café.

La paillote "La réserve-Plage" ouvre dans huit jours. Dernière ligne droite pour la construction, mais c'est le recrutement qui prend du retard. Malgré les forums pour l'emploi et les réseaux sociaux, il manque encore quatre personnes en salle et en cuisine. Ils paient 1 600 euros, net, à la plonge, un peu moins de 2 000 euros au service. Faute de renforts, les restaurateurs risquent de limiter le nombre de couverts.


TF1 | Reportage F. De Juvigny, J.V. Molinier

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info