VIDÉO - "Les pastilles, c'est plus pratique" : la dernière usine française d'eau de Javel ferme

par La rédaction de TF1info | Reportage Florian Chevallay, Éric Nappi
Publié le 28 février 2024 à 16h40

Source : JT 13h Semaine

L'eau de Javel est connue pour ses propriétés désinfectantes et décolorantes. Mais aujourd'hui, le produit n'a plus la faveur des ménages.
La dernière usine à Rillieux-la-Pape (Rhône) va cesser son activité.

On a beau chercher dans les placards, on ne trouve pas de bouteilles de javel chez Dalila. Et pour cause, pour faire son ménage, elle n'en achète quasiment plus. "Les pastilles, c'est beaucoup plus rapide", nous confie-t-elle. Plus rapides, plus pratiques aussi. Elle utilise aussi beaucoup de lingettes, quand d'autres Français misent sur des produits plus naturels.

Avec la concurrence des nouveaux produits, la diminution des ventes de la javel Lacroix s'est fortement accélérée depuis 2018. Conséquence, la direction de l'usine où elle est fabriquée, à Rillieux-la-Pape, en banlieue lyonnaise, menace de cesser l'activité. "Les volumes baissent, mais on continue de gagner de l'argent", s'étonne Jean-François Fillon, un salarié. Aujourd'hui, l'inquiétude ici, c'est la moyenne d'âge des salariés : 54 ans

Dans l'Hexagone, l'eau de Javel, c'est pourtant une histoire qui a commencé il y a 120 ans, une invention tricolore qui a fait la renommée de la marque et de ses slogans publicitaires des années 80. En 1987, l'entreprise a été rachetée par un groupe américain. Sur le site de fabrication, la direction promet d'accompagner la reconversion professionnelle de tous ses salariés.

 


La rédaction de TF1info | Reportage Florian Chevallay, Éric Nappi

Tout
TF1 Info