Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Ski : comment les petites stations s'adaptent au flou sur les remontées mécaniques

Publié le 8 janvier 2021 à 13h14, mis à jour le 8 janvier 2021 à 16h44
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'essentiel

REPORTAGE - Malgré le grand soleil et la neige abondante, les remontées mécaniques sont à l'arrêt dans la station de Pra Loup. Une situation qui n'empêche pas les amoureux de la montagne d'en profiter.

Après la décision du Premier ministre de ne pas rouvrir les remontées mécaniques pour le moment, les 160 employés de la station de Pra Loup (Alpes-de-Haute-Provence) sont inquiets. Alors qu'ils sont obligés d'entretenir les pistes avec les dameuses, ils craignent désormais une saison d'hiver blanche. 

Car, les activités autorisées, comme la luge, les raquettes ou encore les randonnées en motoneige, ne suffisent pas à compenser les pertes de revenus liés au ski. Bruno Franck, gérant du magasin "Intersport", a déjà perdu 80 % de son chiffre d'affaires en décembre.

Après avoir été complet la semaine du jour de l'An, les hôteliers ouvrent au compte-gouttes. L'hôtel "Le Cocon des Neiges", lui, propose un après-ski en privatisant l'espace détente afin de s'adapter à la crise.