Si la sécheresse sévit dans le Sud, le Nord de la France a reçu deux fois plus d'eau que d'habitude.
Les sols sont gorgés d'eau, et il est devenu impossible de planter les pommes de terre.
Dans les Flandres, les agriculteurs sont inquiets.

Il suffit de jeter un œil sur le sol d’une cour de ferme pour comprendre : tout est plein d'eau. Par conséquent, dans les champs, la terre est devenue de la boue. Les tracteurs ont du mal à manœuvrer et abîment les parcelles. Impossible de planter des pommes de terre dans ces conditions."Le plant doit être sous 20 cm de terre environ", explique un producteur de pommes de terre dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Il faut "une terre assez humide pour le faire démarrer, mais pas de la boue pour le faire pourrir. C'est un juste milieu à trouver"

Les pommes de terre germent déjà

Résultat : des tonnes de plants de pommes de terre restent stockées dans des sacs. Certains commencent même à germer. Plusieurs agriculteurs ont tenté de planter pour ne pas perdre trop de temps. Mais le risque avec de telles conditions météorologiques, c'est de tout perdre. 

Le cours de la pomme de terre en Europe a déjà grimpé. On peut donc craindre une augmentation des prix. Plus la plantation est tardive, plus la récolte le sera. C'est une perte de rendement d'au moins 30% que prévoient les agriculteurs du Nord cette année.


La rédaction de TF1info | Reportage : Sébastien Hembert, Gautier Delobette

Tout
TF1 Info