Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Stations de ski : crainte d’une saison blanche chez les professionnels de la Savoie

Publié le 19 janvier 2021 à 20h13, mis à jour le 19 janvier 2021 à 23h14
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

L'essentiel

Mercredi, les deux cent mille hôteliers, salariés et saisonniers qui travaillent dans les stations de montagne devraient savoir si oui ou non la saison 2021 s'achève avant même d'avoir commencé. En Savoie, ceux des Arcs ne se font plus d'illusions.

En ce début d'année, les Arcs ressemblent à une station presque fantôme. Quelques rares touristes et des saisonniers désœuvrés viennent rompre le chant des oiseaux, mais cette torpeur est synonyme de marasme économique pour tous les professionnels de la montagne. Parmi eux, Guillaume Soismier, le responsable commercial de Skishop. Selon ce loueur de skis, la réouverture des remontées mécaniques dans les plus brefs délais est désormais vitale.

Pour l'instant, tous les hébergeurs professionnels sont fermés. Et certains hésitent encore à ouvrir lors des vacances de février, c'est le cas de Vincent Goasduff, directeur de l'hôtel Mercure. Ses réservations ont chuté de 60% par rapport à l'année 2020. Il nous explique que pour atteindre le seuil de rentabilité, il leur faut un minimum de 40% taux d'occupation.

Pour les responsables de la station, un plan B sans remontées mécaniques est déjà à l'étude. Leur objectif est de pouvoir réaménager au plus vite le domaine skiable. Une débauche d'efforts qui ne comblera pas le manque à gagner pour la municipalité. Alors que le chiffre annuel des Arcs est de 350 millions d'euros, il pourrait baisser de 80% cette année 2021.