Avec l'inflation, les Français ont dû serrer leur budget et renoncer à certaines dépenses.
Les coiffeurs, déjà touchés par la crise Covid, font les frais de ces arbitrages économiques.
Leurs clients ont effet espacé leurs visites, voire se coupent eux-mêmes les cheveux.

"Avant le Covid, c'était complet tous les jours, on pouvait compter jusqu'à 20 clients par jour", soupire David Cognin, coiffeur à Bernay (Eure). Son salon est rarement plein désormais, comme on le constate dans le reportage de TF1 en tête de cet article, et il nous confirme la baisse de la fréquentation comme une évidence. Avec l'inflation, prendre soin de soi n'est plus une priorité budgétaire pour de nombreux Français. Beaucoup ont divisé par deux le nombre de leurs visites chez le coiffeur, que ce soit pour les cheveux ou pour la barbe. 

Un manque à gagner pour les professionnels, qui enclenche un cercle vicieux. "Les charges augmentent, donc on augmente les prix régulièrement", explique David au micro de TF1, "mais les clients me disent : 'plus ça va, plus tu es cher, et plus tu es cher, moins je vais pouvoir venir'".

Le boom de la coiffure à domicile

Où sont passés les clients ? Beaucoup font appel aux coiffeurs à domicile, qui pratiquent des tarifs de 15 à 20 % moins élevés que dans les salons. Notre équipe a suivi dans sa tournée Diana Rousseau, une coiffeuse à domicile qui pratique des prix dégressifs. Résultat : pour une mère de famille et ses trois enfants, la facture totale tombe à 47 euros, soit deux fois moins que dans un salon. Sans compter l'économie sur le déplacement.

D'autres ont complètement abandonné les coiffeurs professionnels. Aidés de tutoriels glanés sur les réseaux sociaux, et souvent armés d'une unique tondeuse, ils se coupent les cheveux eux-mêmes. Chez les Schneider par exemple, la mère de famille est devenue la coiffeuse de tous ses enfants. Le secret est de prendre son temps, et de s'en tenir à des coiffures moins élaborées, pour une économie de plusieurs centaines d'euros par an. 


La rédaction de TF1info | Reportage : Diane Mourgues, Christophe Moutot

Tout
TF1 Info