Ces prix très élevés du carburant ont permis aux compagnies pétrolières de réaliser des bénéfices record.
C’est le cas, entre autres, de Shell et Dixon.
Le géant Français Total Énergies publiera, lui, ses résultats en milieu de semaine prochaine.

Ce jeudi après-midi, devant cette raffinerie en Normandie, les employés de TotalÉnergies ont le sourire. Les salaires ont été revus à la hausse. Augmentés en moyenne de 7 % en décembre, aujourd’hui, c’est 0,5 % en plus. Les 14 000 salariés français sont concernés.

Plus de 20 milliards d'euros de bénéfices annuels

L’entreprise va aussi doper les bonus pour les cadres, comme pour les ouvriers. "Ce sont des hausses exceptionnelles. Ils ont mis entre 3 000 et 6 000 euros au mois de décembre, le minimum était de 3 000 euros. Et le minimum de l’augmentation générale sera de 2 000 euros sur base annuelle, pour les salaires les plus bas", annonce Isabelle Patrier, directrice France de Total Énergies. Pourquoi de telles annonces maintenant ? Pour les syndicats, le timing n’est pas choisi au hasard. La semaine prochaine, le géant pétrolier doit présenter ses bénéfices annuels. Et ils s’annoncent déjà record, ils dépasseraient les 20 milliards d’euros.

Historique pour TotalÉnergies, mais aussi pour l’ensemble du secteur pétrolier. Les cinq plus grosses compagnies mondiales ont enregistré plus de 190 milliards d’euros de bénéfices en 2022. Plus le prix du carburant flambe, plus ils font de marge. Comment les géants du pétrole vont-ils réinvestir ces superprofits ? TotalÉnergies dit vouloir continuer à financer les énergies renouvelables, pour accélérer la transition énergétique.


S.J | Reportage Elena Despatureaux, Meriem Stiti

Tout
TF1 Info