Dans cinq ans, quels seront les métiers les plus porteurs dans le monde ?

par Sebastie MASTRANDREAS
Publié le 2 mai 2023 à 14h51

Source : JT 20h WE

Un quart des emplois devrait évoluer d'ici à 2027 et 14 millions d'emplois devraient disparaître, selon un rapport du Forum économique mondial.
Dans un contexte économique incertain, la transition énergétique est le premier moteur de création d'emploi.
L'intelligence artificielle vient, elle, bousculer le marché de l'emploi.

Quel avenir pour le marché de l'emploi dans le monde ? Dans un contexte d'incertitudes économiques, accompagné d'un essor des intelligences artificielles et de la transition énergétique, le marché de l'emploi est en plein changement. Un quart des métiers (environ 23%) devraient évoluer d'ici à 2027, estime le dernier rapport du Forum économique mondial, qui réunit chaque année les leaders économiques mondiaux à Davos, en Suisse. 

Dans cette enquête, les experts ont interrogé plus de 800 entreprises, de toutes les régions du monde, employant plus de 11,3 millions de travailleurs d'un vaste panel de métiers. Il en ressort que les employeurs s'attendent à ce que 69 millions d'emplois soient créés, et 83 millions supprimés dans le monde. 14 millions d'emplois devraient donc disparaître (2% de l'emploi actuel), minés par les défis économiques de l'inflation, du ralentissement de la croissance et des pénuries d'approvisionnement. Plusieurs facteurs marquent les évolutions à venir pour le marché de l'emploi. Passage en revue. 

La transition énergétique, premier moteur de création d'emplois

Parmi les principaux moteurs de croissance de l'emploi : la transition énergétique, la plus large application des normes ESG (environnement, social et gouvernance) et des chaînes d'approvisionnement de plus en plus localisées, révèle d'abord le rapport. Les postes d'ingénieurs en énergies renouvelables, ou en installations et systèmes d'énergies solaires, seront ainsi très demandés, prévoit le rapport. Des postes plus généralistes dans le domaine du développement durable (expert en développement durable, professionnel de la protection de l'environnement) devraient créer 1 million d'emplois d'ici à 2027. 

Les emplois dans l'éducation (+ 3 millions d'emplois sont à prévoir dans l'enseignement élémentaire et supérieur), l'agriculture (+ 3 millions d'emplois attendus) et le commerce numérique (environ 4 millions d'emplois supplémentaires) connaîtront, quant à eux, une croissance à grande échelle, estime le rapport. 

L'intelligence artificielle crée des postes... et en détruit

Autre moteur qui vient bousculer le marché du travail : l'intelligence artificielle, à l'origine de création d'emplois, mais aussi de destructions de postes. Les embauches pour des postes d'analystes de données, de scientifiques, de spécialistes de l'IA et d'expert en cybersécurité devraient ainsi augmenter de 30% en moyenne d'ici à 2027. En parallèle, de nombreux postes, dans l'administration, le secrétariat, la comptabilité ou la banque, devraient, eux, disparaître, au profit de la numérisation et de l'automatisation permises par l'IA. L'enquête évalue à 26 millions le nombre d'emplois en moins dans ces secteurs d'ici à 2027.

Un monde du travail en évolution, donc, qui va nécessiter des transformations au sein même des métiers afin de répondre aux besoins futurs des entreprises. 44% en moyenne des compétences d'un travailleur devront ainsi être mises à jour avant 2027, estime le rapport. D'ici là, six travailleurs sur dix auront besoin d'une formation, mais seule la moitié des salariés semble avoir accès à des opportunités de formation adéquates aujourd'hui, souligne encore l'étude. 


Sebastie MASTRANDREAS

Tout
TF1 Info