Il faut désormais un peu plus de 15 ans en moyenne pour rentabiliser l'achat d'une résidence principale.
Pour autant, à long terme, acheter resterait toujours à long terme la solution de sécurité.
Le 20H de TF1 fait le point.

Louer ou acheter ? C'est le nouveau dilemme de l'immobilier dans le contexte de hausse rapide des taux d'intérêt, qui diminue drastiquement la capacité d'emprunt des candidats à la propriété. Selon l'étude annuelle de Meilleurtaux, comparateur et courtier en produits financiers, publiée ce mardi, il faudrait ainsi en moyenne 15 ans et six mois pour que l'achat d'une résidence principale de 70m2 soit plus rentable que la location. Soit dix ans de plus qu'en 2021. 

Mais certaines villes voient la période requise pour qu’un achat soit moins coûteux qu’une location s’allonger davantage. C'est notamment le cas de Reims, où il faudrait 19 ans pour rentabiliser un achat, contre trois ans et demi l'année dernière. À Strasbourg, il faudrait ainsi 21 ans, 22 ans à Lyon et Bordeaux, 24 ans à Nantes et trente ans à Paris.

"Même si c'est plus cher, plus long à rentabiliser, un crédit, c'est vingt ou vingt-cinq ans et quand il est payé, il est payé. Or quand vous êtes locataires, vous restez dans une situation un peu précaire", souligne dans le reportage en tête de cet article Mael Bernier, porte-parole de  Meilleurtaux. 

En d'autres termes, pour cette spécialiste du crédit, une personne ayant l'intention de rester dans son futur logement quelques années seulement, la location est à privilégier, tandis que pour du long terme, l'achat reste plus intéressant, notamment parce qu'un taux ça se renégocie. 


A. LG TF1 - Thomas Jarrion, Fabienne Moncelle, Pascal Rousset.

Tout
TF1 Info