Carton, papier, verre... La guerre en Ukraine fait flamber le prix des emballages

TF1 | Reportage L. Palmier, J. Duong, O. Cresta
Publié le 28 avril 2022 à 12h20, mis à jour le 28 avril 2022 à 13h08

Source : JT 20h Semaine

La guerre en Ukraine a totalement désorganisé les approvisionnements en matières premières.
Verre, carton, plastique... Les prix des emballages ont augmenté de 20% en moyenne depuis quelques semaines.
Les consommateurs vont devoir mettre la main au portefeuille.

Si vous avez prévu de déménager dans les prochaines semaines, vous risquez d'avoir une mauvaise surprise au moment de régler la facture, comme l'explique Philippe Thiercelin, président du groupe STT au micro du 20H de TF1 : "Pour un déménagement d'un pavillon de quatre personnes, le poste fournitures va prendre environ 110 à 120 euros." En cause principalement, le carton, dont le prix a bondi de 59% en un an. Le Covid avait déjà désorganisé sa production, mais la guerre a accentué la situation. 40% de la colle qui sert à le fabriquer vient de Russie et d'Ukraine. Alors, les prix ne cessent d'augmenter.

La hausse des prix devrait encore s'accentuer

Le carton n'est pas le seul emballage dont le tarif flambe. Pour un fabricant de jus de pomme, le prix du verre a augmenté de 45% au 1er avril. Il importe ses bouteilles de plusieurs pays d'Europe. Mais en ce moment, il est impossible de s'approvisionner en Ukraine puisque les verreries ont été détruites. "On a des livraisons décalées, des incertitudes sur la capacité des verriers à nous livrer toutes les bouteilles dont on aura besoin. Donc un risque de chômage technique", explique Philippe Musellec, directeur général des Celliers associés. 

Verre, carton, papier, aluminium, plastique... Aujourd'hui, le prix de tous les emballages augmente, et nous allons en payer le prix. "On arrive à des hausses qui doivent être répercutées sur la chaîne alimentaire et vers les consommateurs, explique Dominique Chargé, président de la Coopération agricole. Aujourd'hui, en France, elle représente une hausse moyenne de 2,8% sur l'alimentation." Cette augmentation des prix pourrait encore s'accentuer dans les mois à venir.


TF1 | Reportage L. Palmier, J. Duong, O. Cresta

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info