Inflation : les prix s'envolent

Le Smic augmente… moins que les prix !

V. Fauroux - Reportage TF1 : Philippe Vogel, J. Pasquier
Publié le 16 avril 2022 à 12h40, mis à jour le 21 avril 2022 à 15h38
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Du fait de l'inflation, le Smic sera revalorisé le 1er mai pour la troisième fois en sept mois, a annoncé ce vendredi le ministère du Travail.
Il va augmenter de 2,65%, ce qui représente environ 33,64 euros nets.
Mais ce coup de pouce est-il suffisant ?

Selon les chiffres publiés par l'Insee ce vendredi 15 avril, l'inflation hors tabac entre novembre 2021 et mars 2022, tirée par la hausse des prix de l'énergie, s'établit à 2,65% pour les 20% des ménages ayant les revenus les plus modestes. Le Smic sera donc augmenté dans les mêmes proportions, a annoncé ce vendredi le ministère du Travail.

Sur les douze derniers mois, l'inflation a atteint 4,5%

Pour un temps plein, le Smic mensuel s'établira donc à 1.645,58 euros bruts. En net, il atteindra 1.302,64 euros, soit une hausse de 34 euros. Le Smic horaire brut passera de 10,57 euros à 10,85 euros.  Une augmentation qui va profiter à un peu plus de deux millions de salariés. Mais pour beaucoup, cela reste toujours inférieur au coût de la vie. 

"On fait quoi avec ça ? Avec 34 balles par mois, on ne fait rien. On ne se chauffe pas, pas après l'augmentation qu'il y a eu sur le carburant", lance par exemple une jeune femme interrogée par le JT de 13H, à voir dans la vidéo en tête de cet article. "Ça reste une somme qui ne fait pas énormément la différence. 34 euros, ce n'est même pas trois repas", renchérit une jeune fille. 

Sur les douze derniers mois, l'inflation a atteint 4,5%, un niveau inédit depuis les années 80. Alors, pour beaucoup, le compte n'y est pas. "Ce n'est pas assez, les gens, ils ont tous des problèmes d'argent, avec l'essence, avec tout le reste", confie une autre passante. "On ne peut rien faire, on ne peut rien acheter avec. Ça ne va rien changer à nos courses. J'utilise même plus ma voiture. Là elle est au garage, on fait juste les courses avec, ça coûte trop cher", se plaint également sa voisine. 

Lire aussi

En France, le pouvoir d'achat des travailleurs au Smic est protégé par un dispositif de revalorisation automatique qui assure que le salaire minimum progresse au moins aussi vite que les prix, pour les ménages les plus modestes. Mais, "ça pourrait être plus, honnêtement. Je pense que tout le monde mérite plus", regrette une jeune femme. L'inflation connaît une hausse constante ces derniers mois. C'est la conséquence des tensions sur le marché depuis le début de la guerre en Ukraine. En moyenne, les prix de l'énergie ont augmenté de 30% en mars et 20% en février.


V. Fauroux - Reportage TF1 : Philippe Vogel, J. Pasquier

Tout
TF1 Info