Bac : et si les fautes de français entraînaient des pertes de points ?

par I.N
Publié le 9 juillet 2023 à 14h29

Source : TF1 Info

L'orthographe pourrait bientôt être prise en compte dans la notation de toutes les copies du baccalauréat.
Le ministre de l'Éducation nationale, Pap Ndiaye, se montre favorable à l'ouverture d'un "vaste chantier" autour des fautes de français.

Les copies du bac bientôt scrutées à la lettre. Le ministre de l'Éducation nationale, Pap Ndiaye, s'est dit favorable ce dimanche à une prise en compte des fautes de français dans la notation, promettant un "vaste chantier" à ce sujet dans les années à venir.  

Évoquant des copies du baccalauréat souvent truffées de fautes, il souhaite "l'introduction de critères formels dans les épreuves à propos du niveau de français", a-t-il affirmé lors d'une interview sur Radio J.

"De l'école primaire jusqu'au bac"

"À partir d'un certain niveau de langue trop problématique", quelle que soit la qualité de la copie, celle-ci ne pourrait ainsi ne pas dépasser une certaine note. Concrètement, il s'agirait de "points en moins si on fait des fautes de français". Toutefois, une telle consigne "n'est possible que si on a travaillé à ce que les élèves ne fassent plus de fautes", a tempéré le ministre, annonçant un "immense chantier qui va de l'école primaire jusqu'au bac pour qu'ils écrivent correctement".

Autre chantier : "la reconquête du mois de juin", la réforme du bac ayant réduit le troisième trimestre à "peau de chagrin". "Il faut faire en sorte que les élèves de terminale travaillent comme il se doit jusqu'au mois de juin", a-t-il ajouté. "Nous travaillons sur plusieurs hypothèses : la question du décalage des épreuves de spécialité, la modification des coefficients. [...] J'annoncerai la décision dans quelques semaines."

Le gouvernement réfléchit en parallèle à une modification du calendrier scolaire, évoquée par Emmanuel Macron lors de son déplacement en juin à Marseille. Cette question demande "beaucoup de travail", a reconnu le ministre de l'Éducation nationale, visant des changements d'ici à la fin du quinquennat, en 2027.


I.N

Tout
TF1 Info