Chaque année, le livre L’Officiel des prénoms de Claire Tabarly-Perrin et Stéphanie Rapoport donne la tendance des prénoms susceptibles de remonter en flèche.
En 2024, les deux auteurs prévoient le retour de prénoms anciens qui pourraient faire de l’ombre à Emma, Jade, Gabriel ou Léo.
En choisissant un prénom rétro pour votre enfant, vous ne prenez pas trop de risques en raison de son aspect intemporel.

Connaissez-vous la règle des 100 ans ? Selon cette théorie, il faut un siècle pour qu’un prénom revienne au goût du jour. Jugés ringards il y a encore quelques années, certains prénoms sont donc annoncés comme de futurs succès. D’après cette logique, de nombreux Marcel, Gaston, Arsène, Léontine, Antoinette et Maryse devraient bientôt voir le jour dans les maternités françaises. Pour L’Officiel des prénoms, certaines propositions devraient cartonner dans les prochains mois. 

Les prénoms féminins qui reviennent à la mode en 2024

Attribué 3280 fois en 2022 selon l’Insee, le prénom Alba connaît ces dernières années une popularité au plus haut. Destiné à être porté par de nombreuses petites filles en 2024, ce prénom d’origine latine signifie "blanc" ainsi que "aube" en espagnol et en italien. Auparavant rare – seulement trois attributions en 1906 –, Alba est aujourd’hui plébiscitée dans la capitale française notamment.

En 2024, on devrait également assister au retour en grâce du prénom médiéval Aliénor ("compassion" en grec). L’Officiel des prénoms lui prédit une belle destinée. Devenu populaire grâce à la reine de France réputée pour sa grande beauté, Aliénor est revenue sur le devant de la scène française entre 1995 et le début des années 2000 avant de tomber dans l’oubli. En 2022, 297 petites filles ont été appelées ainsi, surtout à Paris et en Occitanie.  

Madeleine fait aussi partie des prénoms qui devraient être les plus donnés en 2024, à l’instar de Colette et Louise. Très populaire au début du siècle dernier, ce prénom qui fait référence à la fois à la Bible et "À la recherche du temps perdu" de Marcel Proust connaît quelques variantes comme Madeline. 

Quels prénoms anciens de garçons seront populaires en 2024 ?

Porté par près d’un garçon sur 134, Adam se hisse au neuvième rang du classement des prénoms les plus en vogue en 2022. Très répandu dans de nombreuses cultures, ce prénom ancien d’origine biblique évoque le premier homme créé par Dieu dans le livre de la Genèse de l’Ancien Testament. Cette multiculturalité explique son pic de popularité en 2016 avec 4663 naissances. Depuis, ce prénom côtoie dans le top 10 les valeurs sûres comme Raphaël, Maël ou Jules. 

Peut-être ferez-vous comme Jamel Debbouze et Mélissa Theuriau qui ont appelé leur fils Léon en 2008 ?  Très apprécié par les parents français à la fin du XIXᵉ siècle, ce prénom d’origine latine qui signifie "lion" revient à la mode en 2024. Populaire en 1910 avec 3658 attributions, ce prénom porté par de nombreux hommes célèbres (Gambetta, Blum, Tolstoï, Trotski…) a été donné 2203 fois en 2022 un peu partout en France. 

Amoureux des prénoms celtes, vous ne pouvez pas passer à côté de Malo. Comme Noé, Naël, Hugo ou Liam, ce prénom court a la cote. Se traduisant en breton par "prince sage", Malo devrait connaître un grand succès en 2024 selon les prédictions de L’Officiel des Prénoms. Très peu courant en 1979 avec seulement trois naissances, Malo a explosé à partir de 2021 avec 1944 attributions. 


Emilie CARTIER pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info