États-Unis : une enseignante licenciée après avoir organisé des combats entre élèves

par A.B.
Publié le 18 avril 2023 à 10h29

Source : Sujet TF1 Info

Au Texas, une enseignante remplaçante a été licenciée après avoir organisé des combats entre élèves.
Les faits ont été filmés par des camarades de classe.
La professeure a été suspendue et sa direction a ouvert une enquête.

Elle est accusée d'avoir "encouragé ses élèves à se battre entre eux pendant les cours". Aux États-Unis, une enseignante remplaçante a été licenciée après la diffusion d'une vidéo la montrant organiser des combats entre jeunes âgés de 12 à 13 ans. Les faits se sont déroulés dans un collège de Mesquite au Texas, selon la chaîne américaine CNN. Les images filmées par l'un des élèves de sa classe montrent la professeure demander à une adolescente de bloquer la porte de la salle de cours et de faire le guet. Elle organise ensuite de violents affrontements entre élèves, énonçant les règles sous le regard médusé de leurs camarades.

Selon le district scolaire indépendant de Mesquite, commune située à une vingtaine de kilomètres de la ville de Dallas, la vidéo a été découverte jeudi dernier. Une enquête a été ouverte par la direction de l'établissement. "Elle a révélé que cette professeure remplaçante encourageait les élèves à se battre pendant les cours, énonçant des règles que les élèves devaient suivre et demandant même à un élève de surveiller la porte de la classe pendant que les bagarres avaient lieu", précise la direction dans un communiqué.

Des faits "épouvantables et intolérables"

Le district a indiqué que l'enseignante remplaçante travaillait dans l'établissement depuis le 6 mars et qu'elle avait été licenciée le jour de la découverte des vidéos, le 13 avril. Le collège a également transmis les images à la police pour "d'éventuelles poursuites judiciaires" qualifiant les faits "d'épouvantables et intolérables". De leur côté, les autorités ont indiqué à CNN qu'une enquête avait été ouverte. Selon la chaîne CBS, lundi, l'enseignante de 24 ans a été interpellée et va devoir répondre de quatre chefs d'accusation pour mise en danger d'un enfant. 

Selon l'élève qui a filmé la scène, plusieurs jeunes ont quitté la salle de classe en sang alors que quatre d'entre eux sont visibles dans la vidéo et participent à deux combats en un contre un. Dans son communiqué, le district de Mesquite a dénoncé le "comportement" d'une personne "à qui l'on a confié la surveillance et le soin de nos élèves". "Nous partageons l'horreur que les familles et les élèves peuvent ressentir".  


A.B.

Tout
TF1 Info