L'info passée au crible

La France met-elle "deux fois moins d'argent que les Allemands pour l'éducation de nos enfants" ?

Felicia Sideris
Publié le 5 octobre 2021 à 19h02
Damien MEYER / AFP

Damien MEYER / AFP

Source : Damien MEYER / AFP

SALAIRES - Pour défendre une augmentation conséquente des enseignants, Olivier Faure a argué ce mardi matin que la France alloue "deux fois moins d'argent que les Allemands pour l'éducation de nos enfants". Ce n'est pas si simple.

Comparaison n'est pas raison. Souvent prise comme exemple par les responsables politiques, l'Allemagne est cette fois-ci vantée pour son système éducatif. Invité ce mercredi 5 octobre sur France info, Olivier Faure a défendu la proposition de la candidate du Parti socialiste, Anne Hidalgo, d'augmenter les salaires des enseignants. Car pour le Premier secrétaire du parti à la rose, il est n'est "pas normal que dans notre pays on mette deux fois moins d'argent que les Allemands pour l'éducation de nos enfants". "Il y a quelque chose qui est anormal, incompréhensible", a-t-il fustigé. Mais son argument est-il vrai pour autant ? 

Un salaire jusqu'à deux fois plus élevé

Oui, le salaire peut être jusqu'à deux fois supérieur chez notre voisin. L'information ne date pas d'hier. Du primaire au collège, les rémunérations des enseignants et professeurs du public sont plus élevées outre-Rhin, selon les chiffres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Dans son dernier rapport annuel – baptisé "Regards sur l'éducation" - dont le rôle est notamment d'examiner les dépenses affectées aux activités éducatives, l'organisation internationale relève qu'un enseignant dans une école primaire en France gagne en moyenne 41.924 dollars bruts par an (les calculs de l'OCDE sont en dollars américains) contre 74.407 pour son homologue allemand. C'est peu ou prou deux fois plus. Cette différence tend à se rétrécir, tout en restant conséquente, à mesure qu'on avance dans les niveaux d'éducation. Au collège, un professeur français sera payé en moyenne 47.146 euros contre 81.679 euros pour son homologue, alors qu'au lycée en filière générale, ce sera 52.964 contre 87.822. 

Ceci dit, la différence se remarque surtout entre un professionnel en début de carrière et en fin de carrière. Ainsi, le salaire en début de parcours d'un enseignant du primaire est de 31.300 dollars en France contre 63.257 en Allemagne. Soit plus du double ! De quoi rendre la profession particulièrement attractive. Au contraire, à l'échelon maximal, le salaire en France est de 55.086 dollars contre 83.178 en Allemagne. Ce dernier n'est alors plus "que" 50% plus élevé. 

La France dépense plus dans l'éducation

Cela ne signifie pas pour autant que l'État français met "deux fois moins d'argent" que son voisin. Au contraire. Proportionnellement à la richesse du pays, c'est bel et bien dans l'Hexagone qu'on finance le plus "l'éducation de nos enfants", pour reprendre les mots d'Olivier Faure. L'OCDE a ainsi calculé le niveau de dépenses au titre des établissements d'enseignement par rapport la richesse nationale du pays – illustrée par le PIB. Or il apparaît que la France, moins riche que sa voisine, consacre 5% de son PIB à la dépense publique de l'Éducation, contre "seulement" 4% pour l'Allemagne.

Lire aussi

Alors où part l'argent de l'Éducation nationale ? Pas dans les salaires, effectivement. D'après une note publiée en 2012 par l'institut Thomas More, l'Allemagne allouait en effet plus de la moitié des dépenses de l'Éducation à la rémunération du personnel, contre 31% en France. En fait, selon cette même source, la France finance énormément des "frais de structures" liés à ces nombreux établissements. L'Hexagone en compte en effet 38.000, contre seulement 16.000 pour l'Allemagne. Oui, les professeurs allemands gagnent donc bien parfois le double de leurs homologues français. Mais proportionnellement à sa richesse, le pays n'est pas plus "radin" que sa voisine en matière d'éducation des prochaines générations.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sous Twitter :  notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia Sideris

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info