L'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire

Laïcité : Blanquer annonce un plan de formation pour les enseignants à partir de la rentrée

M.L. (avec AFP)
Publié le 15 juin 2021 à 6h48
Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, le 8 juin 2021 à l'Assemblée nationale.

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, le 8 juin 2021 à l'Assemblée nationale.

Source : Ludovic MARIN / AFP

"REPÈRES" - Suivant "les principales propositions" d’un rapport sur la formation des enseignants à la laïcité, le ministère de l’Education nationale a annoncé ce lundi un dispositif lancé en septembre et déployé sur quatre ans.

En février dernier, presque quatre mois après l’assassinat de Samuel Paty, le ministère de l'Éducation nationale commandait un rapport à l’ancien inspecteur général Jean-Pierre Obin. C’est sur ces conclusions qu'affirme s'être appuyé Jean-Michel Banquer ce lundi 14 juin, à l’heure d’annoncer un dispositif de formation à la laïcité à destination des enseignants.

Le ministre "a annoncé lundi soir à M. Obin qu'il reprenait les principales propositions et qu'il les intégrerait au sein d'un ambitieux plan de formation initiale et continue", précise le communiqué. Parmi les leviers mentionnés, la mobilisation de "1.000 formateurs issus de toutes les académies et de tous les départements" qui "organisera ensuite les formations dans chaque école, collège ou lycée, à destination de tous les personnels".

"Des définitions identiques"

La mesure doit être amorcée à partir de la rentrée de septembre pour un déploiement prévu sur quatre ans. En amont, "dès cet été, un référentiel commun de compétences et de contenus pour la formation à la laïcité et aux valeurs de la République des enseignants et des CPE sera publié", déclare le ministère.

Lire aussi

À l’issue de trois mois effectués auprès d’enseignants, de chefs d’établissements, de directeurs d’école ou d’inspecteurs, Jean-Pierre Obin relevait dans son rapport d’étape une "peur aujourd'hui face à certains de leurs élèves - ou de leurs parents". "Les enseignants interrogés demandent de la cohérence, c'est-à-dire entendre de leurs responsables et de leurs formateurs des définitions identiques, simples et claires de la laïcité et des valeurs de la République", a-t-il expliqué à l’AFP. Un nouveau bilan, dressant les constats de ces actions, devrait être rendu au ministère "en décembre".   


M.L. (avec AFP)

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info