Pleurer est une réaction naturelle pour un enfant.
Se séparer de sa figure de référence chaque matin est un bouleversement pour lui.
Pour apaiser sa peine, anticipez votre arrivée à l’école et mettez en place des rituels rassurants.

Le premier trimestre 2023-2024 vient de prendre fin. La rentrée des classes est déjà loin et pourtant, votre enfant pleure tous les matins lorsque vous le déposez à l’école. Si la première chose à faire est naturellement d’identifier la raison de son mal-être, il est possible qu’il soit simplement attristé de quitter la personne qu’il préfère au monde. Alors, comment rendre ce moment plus facile à vivre pour lui permettre de commencer la journée plus sereinement ?

Le faire déposer à l’école par une autre personne

Il est possible que la séparation de l’enfant soit particulièrement déchirante avec l’un des deux parents. Soit, parce qu’il est très attaché à lui, soit parce qu'il ressent votre stress et vos angoisses. L’effet miroir peut marcher en sens inverse avec une personne plus cool, comme le deuxième parent, une nounou ou une autre personne de la famille.

La magie des rituels et des gestes rassurants

Les enfants ont besoin de cadre et de gestes rassurants. Anticipez votre arrivée à l’école afin d’avoir quelques minutes avec votre enfant avant que chacun d’entre vous ne commence sa journée. Le fait que vous preniez le temps de lui faire un câlin, de faire un bisou à son doudou ou encore de lui dessiner un petit cœur sur le bras pour lui rappeler que vous êtes toujours à ses côtés le rassurera. Vous pouvez également lui glisser une photo de famille dans le manteau et lui conseiller de la regarder dès qu’il a un coup de mou.

Consulter un spécialiste si la situation perdure

Naturellement, si la situation perdure malgré vos diverses tentatives pour le calmer avant son entrée à l’école, il est peut-être préférable de consulter un professionnel de santé. Que ce soit le médecin de famille, le pédiatre ou encore un psychologue, il sera en capacité de trouver la cause du problème et l’aider à le surmonter.


Marjorie RAYNAUD pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info