En totale opposition avec les figures traditionnelles et autoritaires d’autrefois, les parennials vivent une parentalité beaucoup plus libre.
Nés entre les années 1980 et 2000, ils bouleversent les codes parentaux en incluant les enfants dans toutes leurs activités sans pour autant verser dans le sacrifice.
Afin de rétablir une certaine égalité entre les deux parents, la place de l’homme au sein du foyer est également repensée.

60 % des 25/34 ans ne considèrent pas la parentalité comme une contrainte, à en croire le sondage réalisé en 2023 par Opinion Way. L’année précédente, ils étaient 51 %. En 2023, 1/3 des 18/24 ans envisagent même de sortir plus souvent avec un enfant. Cette nouvelle manière de penser la vie de famille met en lumière la génération DIWK (Do It With the Kids) dans laquelle se reconnaissent les parennials et qui s’opposent aux DINK (Double Income No Kids) qui préfèrent ne pas avoir d’enfants pour profiter pleinement de la vie. 

Adieu à la parentalité "prise de tête"

Le néologisme "parennial" apparaît pour la première fois en 2017 dans les colonnes du New York Times. Né de la contraction des mots "parents" et "millenial", il succède à cette génération Y appelée aussi digital natives. Autant connectés que les millenials, les parennials mènent une vie beaucoup plus légère que leurs aînés. Sans tomber dans le laxisme, ils éduquent leur enfant avec bienveillance et refusent le recours aux violences éducatives ordinaires. Non refoulées, les émotions sont prises en compte. 

Jamais sans mon enfant, le mot d’ordre des parennials ?

Jamais considérés comme des freins aux activités, les enfants sont totalement intégrés aux loisirs. Comme l’explique le sociologue Ronan Chastellier dans le magazine Elle, les parennials "ne renoncent pas à tout ce qui fait le sel de l’existence". 

Parce que ces parents refusent de sacrifier leur liberté, ils ne tirent pas un trait sur les divertissements. Ainsi, cette nouvelle génération dite "sortante" se révèle friande des établissements kids friendly qui accueillent avec plaisir les plus jeunes. Désireux d’avoir leur enfant partout avec eux, les parennials n’hésitent plus à voyager, partir en vacances ou sortir en famille

Parennials : qui sont ces "nouveaux papas " ?

Les parennials redéfinissent le rôle du père au sein de la famille. Il ne participe plus à la maison, mais il fait sa part au même titre que la mère. Opposée aux stéréotypes parentaux, cette nouvelle génération reste soucieuse des questions d’égalité. Comme l’illustre Samuel Clot, créateur de contenus, papa d’un enfant et auteur du livre "Père au foyer", la place du père s’est affirmée. Désormais, il fait le ménage, la cuisine quand il ne s’occupe pas des enfants. Le schéma familial traditionnel a été totalement repensé afin que chacun prenne ses responsabilités. 


Emilie CARTIER pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info