Pour régler les conflits du quotidien et éviter la rupture, des thérapeutes conseillent une "soirée dispute" hebdomadaire.
Même si vous décidez d’adopter cette tactique, n’oubliez pas les fondamentaux : l’écoute, le dialogue et l’empathie.
Enfin, si vos disputes sont encore trop régulières, il ne faut pas hésiter à se faire aider en s’adressant à un spécialiste.

En couple, les disputes sont inévitables, mais peuvent être saines. Cependant, elles ne le sont que lorsque la discorde se passe dans le calme, avec le plus de communication possible et surtout de l’écoute. Seulement, nombreux sont ceux qui n’osent pas communiquer de choses embêtantes, voire agaçantes avec leur conjoint, de peur de casser quelque chose. Mais au final, est-ce bon de tout garder pour soi et d’éviter le conflit ? Pour y remédier et éviter la rupture, des thérapeutes conseillent… la "soirée dispute". On vous explique tout.

Une soirée en amoureux tout en posant cartes sur table

Rien n’est pire que des non-dits ou des tabous dans un couple, une relation dans laquelle les deux partenaires doivent pouvoir tout se dire et doivent pouvoir discuter. Et pour éviter la rupture au maximum, et inciter les conjoints à communiquer et à dire quand quelque chose ne va pas, les thérapeutes conseillent… une "soirée dispute". C’est Tess Clarkson, une coach de vie américaine, qui a dévoilé cette tactique conseillée par son thérapeute new-yorkais. Et par "soirée dispute", on entend la même configuration qu’une soirée en amoureux, avec un plateau apéritif, pourquoi pas des bougies et un bon verre de vin, agrémenté non pas uniquement d’amour, mais de règlement de compte. 

Au bord de la rupture avec son compagnon, la coach de vie américaine a mis en place trois règles pour sa soirée dispute hebdomadaire : identifier ce pourquoi chacun avait été reconnaissant l’un pour l’autre durant la semaine ; les problèmes qu’ils ont rencontrés l’un vis-à-vis de l’autre (sans que cela ne tourne au reproche) ; ce dont ils ont besoin pour les conforter dans leur couple pour la semaine qui allait arriver. Et la finalité… c’est que cette technique a marché ! Le couple a évité la rupture. 

L’écoute, le dialogue et l’empathie avant tout

Mais si cela a fonctionné pour Tess Clarkson et son conjoint, est-ce un remède universel ? "Ce genre de méthode peut éventuellement fonctionner pour des couples qui ne se parlent pas", affirme la psychologue Amélie Boukhobza auprès de Doctissimo. En revanche, le principe du rituel hebdomadaire ne semble pas être une bonne pratique : "Il faut aussi laisser place à la vie. Et la vie, c'est aussi de la spontanéité."

Néanmoins, si vous décidez d’adopter cette tactique au sein de votre couple, n’oubliez pas les fondamentaux : l’écoute, le dialogue et l’empathie. La clé pour sortir de l’impasse, c’est d’entendre, mais aussi d’être entendu et compris. Enfin, si même avec cette astuce, vos disputes sont trop régulières et vos rancœurs ne passent pas, il ne faut pas hésiter à se faire aider en s’adressant à un spécialiste.


Marie BOUISSEREN pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info