Le Rubik's Cube, casse-tête aux 43 milliards de combinaisons

par La rédaction de TF1info | Reportage Céleste De Kervenoaël, Iker Zabala, Jean-François Drouillet
Publié le 15 février 2024 à 17h02

Source : JT 13h Semaine

Le Rubik's Cube fête cette année ses 50 ans et il se vend toujours aussi bien.
Avec les 43 milliards de combinaisons possibles, ce petit casse-tête stimule notre cerveau et favorise son activité.

Dans cette classe, toutes les semaines, 50 enfants de neuf à quatorze ans se lancent le même défi : terminer le plus vite possible 50 cubes. Au-delà du jeu, le Cube représente un intérêt pédagogique. Ces professeurs enseignent le casse-tête à ces élèves depuis quinze ans. Ils observent de nombreux progrès.

Un casse-tête qui n'a pas pris une ride

Le jeu le plus connu des années 80 n'a jamais quitté les cours d'école. À Bayonne, un commerce en a fait son business. C'est la seule boutique spécialisée en cubes dans l'Hexagone. Au total, le magasin compte 5000 références et des nouveautés chaque semaine. Il y a une variété infinie de modèles, et des milliards de combinaisons possibles.

Pour les novices, il existe des professeurs de cubes. La technique la plus simple est de former la croix blanche sur une face. Ensuite, il ne faut pas compléter chaque face de couleur l'une après l'autre, mais terminer le cube par étage, du premier au dernier. Avec un peu d'entraînement, le travail paye. Ce seul objet, qui crée du lien social, est très addictif, quel que soit l'âge. Depuis son invention, plus de 350 millions de Rubik’s Cube ont été vendus dans le monde.


La rédaction de TF1info | Reportage Céleste De Kervenoaël, Iker Zabala, Jean-François Drouillet

Tout
TF1 Info