Le 13H

VIDÉO - Parcoursup : les nouveautés de cette session 2022

La rédaction de LCI | Reportage Didier Piereschi, Christophe Buisine et Eric Nappi
Publié le 21 janvier 2022 à 9h17
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

ORIENTATION -L'inscription à Parcoursup est désormais ouverte, avec près de 20.000 formations proposées. Les candidats peuvent y renseigner leurs vœux jusqu'au 29 mars.

Noémie Reynet s'y prépare depuis des semaines. Cette année, Parcoursup propose à cette élève de Terminale près de 20.000 formations reconnues par l'État et le choix débutait ce jeudi matin à 11h. "Je veux mettre en priorité un IUT carrières sociales, ensuite peut-être une prépa de psychomotricité, et enfin en dernier choix une fac de psychologie, pour être sûre d'être acceptée quelque part", détaille la jeune fille dans le reportage du 13H de TF1 en tête de cet article. 

Une procédure stressante pour elle, comme pour huit candidats sur dix selon le sondage de la plateforme Up2School. "On est forcément un petit peu angoissé parce qu'entre le lycée et les parents qui nous en parlent tout le temps, ça nous met un peu la pression", lance-t-elle.

Cette pression monte encore d'un cran depuis jeudi matin, mais il n'y a pourtant pas besoin de se précipiter : les 640.000 lycéens et 200.000 étudiants en réorientation ont jusqu'au 29 mars pour arrêter leur choix de formations, un délai plus long accordé cette année, puisque la date butoir se situait habituellement autour de mi-mars. Ils ont ensuite jusqu'au 7 avril pour confirmer leurs vœux et finaliser leurs différents dossiers de candidature (CV, lettre de motivation, règlements de frais de dossiers...). Les établissements d'enseignement supérieur peuvent quant à eux répondre aux demandes au plus tard le 15 juillet. 

Pour chaque vœu, les candidats doivent aussi doivent expliquer leur motivation en quelques lignes. Une "fiche Avenir" sera également transmise aux universités et formations sélectives : sur ce document, les professeurs et le chef d'établissement rédigent une appréciation sur l'élève. 

"Bien utiliser le nombre de vœux autorisés et ne pas s'autocensurer"

Le catalogue de formations a été étoffé cette année, notamment par la voie de l'apprentissage, mais aussi avec l'ajout de formations supplémentaire en art et design ainsi qu'en parcours préparatoires au professorat des écoles (PEEP), relève Le Monde.

À la rédaction de l'Étudiant, média spécialisé, on souhaite rassurer les candidats. "Ils vont pouvoir aller sur la carte des formations et commencer à rajouter des vœux dans leur liste pour les mettre de côté, mais ils peuvent la modifier, ils ont le temps", explique Thibaut Cojean, chef de la rubrique Lycée et Parcoursup. La carte interactive de la plateforme détaille les formations dans chaque région, et les candidats peuvent y choisir jusqu'à dix vœux et 20 sous-vœux. 

Pour ne pas se retrouver sans proposition, il est recommandé de ne pas faire qu'un seul vœu et de ne pas candidater uniquement à des filières sélectives. "Il faut juste bien utiliser le nombre de vœux autorisés et ne pas s'autocensurer", conseille le journaliste. "Il faut oser mettre des formations auxquelles on pense ne pas avoir le droit, parce que ce n'est pas forcément vrai : tout le monde a le droit de postuler partout". En revanche, "il faut tout de même avoir conscience de son niveau", nuance-t-il.

Il faut aussi avoir confiance en la plateforme, dont le lancement en 2017 avait été chaotique. En effet, 65.000 jeunes s'étaient retrouvés sans affectation et avaient dû trouver seuls leur formation. En 2021 en revanche, 590.000 candidats sur 635.000 avaient reçu une proposition, soit 93% des inscrits

À noter également, les notes des épreuves finales des deux enseignements de spécialité suivis en Terminale, qui devraient se tenir du 14 au 16 mars, seront prises en compte dans le dossier Parcoursup des élèves. À cause de la crise sanitaire, le passage de ces épreuves nées de la réforme du baccalauréat impulsée par le ministre de l'Éducation nationale n'a encore jamais été mis en œuvre. 

Il y a un an, Jean-Michel Blanquer avait annoncé leur annulation, privilégiant leur obtention en contrôle continu. Cette fois-ci, les épreuves pourraient non pas être annulées mais reportées, ce qui est étudié avec les syndicats et le conseil national de la vie lycéenne, réunis mercredi. Le ministre a accepté ces discussions, demandées par plusieurs organisations, lors de la journée de mobilisation de jeudi dernier. 


La rédaction de LCI | Reportage Didier Piereschi, Christophe Buisine et Eric Nappi

Tout
TF1 Info