VIDÉO - Attaque d'Arras : l'école peut-elle rester un sanctuaire ?

par La rédaction de TF1info | Reportage : Sylvie Pinatel, Frédéric Delpech
Publié le 15 octobre 2023 à 10h13

Source : JT 20h WE

Une minute de silence sera observée dans toutes les écoles de France, ce lundi 16 octobre à 14 heures.
Le ministre de l'Éducation a exprimé tout le soutien de l'État aux enseignants.
Trois ans après l'assassinat de Samuel Paty, après l'attaque meurtrière du lycée-collège d'Arras, comment l'école peut-elle rester un sanctuaire ?

À quelques jours de la date d'anniversaire de son assassinat à Conflans-Sainte-Honorine, le prix Samuel Paty a été décerné ce samedi à la Sorbonne, à des élèves ayant travaillé sur la liberté de pensée. "Si l'école existe, c'est pour faire de vous des citoyens", a lancé Gabriel Attal lors du discours de clôture. "C'est aussi pour vous permettre de vous émanciper, c'est-à-dire devenir libres, vraiment libres", a poursuivi le ministre de l'Éducation. Au lendemain de l'assassinat de Dominique Bernard à Arras, les confrères enseignants présents à cette cérémonie, assurent qu'ils continueront d'initier les élèves à cette liberté.

"L'enseignant (...) est quelqu'un qui éclaire et qui apprend aux élèves à penser par eux-mêmes", a ainsi résumé au micro de TF1 Kamel Chabane. Si c'est pour ce rôle que l'enseignant d'Arras a été tué, "je peux vous dire, et je pense que je porte la parole de tous les collègues, que nous continuerons", a assuré ce professeur d'histoire-géographie de Paris. 

Établissements scolaires : la sécurité dans tous les espritsSource : JT 13h WE

Contre la terreur, le ministre de l'Éducation s'est engagé à protéger les professeurs. Il a annoncé la mobilisation d'un millier de personnels du rectorat, formé à la sécurité, là où ce sera nécessaire, ainsi que le partage d'informations entre ministère de l'Intérieur et de l'Éducation, en cas de radicalisation d'un élève. 

L'école n'est plus un sanctuaire impénétrable. Depuis les attentats de 2015, l'école Sainte-Jeanne d'Arc s'est ainsi équipée d'un sas pour filtrer toute personne extérieure à l'école, comme nous le montre le chef de cet établissement privé dans le reportage de TF1 en tête de cet article. 

Parents et enfants sont formés, eux aussi : depuis trois ans, des exercices sont effectués dans les écoles, en cas d'intrusion. Le sujet de discussion s'invite aussi parmi les parents d'élèves. "On le fait bien pour l'incendie, donc je ne vois pas pourquoi on ne le ferait pas pour ça", estime une mère de famille, "même si sûrement ça n'arrivera pas, être préparé à quelque chose, c'est toujours bon".

Dans tous les collèges et lycées de France, ce lundi 16 octobre, les cours ne commenceront qu'à dix heures, pour donner aux professeurs un temps d'échange et de recueillement avec leurs élèves. Une minute de silence sera observée dans tous les établissements à 14h.


La rédaction de TF1info | Reportage : Sylvie Pinatel, Frédéric Delpech

Tout
TF1 Info