VIDÉO - Coach, "bruits blancs", sirops : des solutions vraiment efficaces pour endormir les enfants ?

Publié le 31 décembre 2023 à 10h54, mis à jour le 31 décembre 2023 à 11h21

Source : JT 20h WE

Endormir ses enfants est un véritable cauchemar pour de nombreux parents.
Certains sont prêts à dépenser beaucoup d'argent pour passer des nuits plus calmes.
Boîtes à bruits, jouets apaisants, sirops, et même coaches : toutes ces solutions s'arrachent, mais sont-elles efficaces ?

Tous les soirs, c'est la même chose. Stella, trois ans, refuse d'aller se coucher. Ses parents, en dernier recours, ont fait appel à une bonne fée : Juliette est une coach, spécialiste en sommeil des enfants. Les parents sont épuisés, et la petite est surexcitée précisément parce qu'elle manque de sommeil. Le conseil de la pro, comme elle l'explique dans le reportage de TF1 ci-dessus : se limiter à deux histoires, et ensuite dodo. Dans la chambre, elle donne son avis sur la place du lit. Pour cette batterie de conseils, elle facture 400 euros.

Plus de la moitié des parents français s'estiment touchés

Sur ce marché, le potentiel est infini. Plus de la moitié des parents français s'estiment touchés par les difficultés d'endormissement d'au moins un de leurs enfants. Juliette Moudoulaud a tellement de demandes qu'elle a créé un réseau avec onze collaborateurs partout en France. Elle compte 4.000 clients, et se rémunère 4.000 euros par mois, tout cela sans formation médicale. La coach ne prétend d'ailleurs pas à l'expertise scientifique, et réoriente les parents vers un médecin quand elle détecte un problème plus grave.

"Bruits blancs"

Les Français sont prêts à dépenser beaucoup pour leur sommeil, et les créateurs de jouets aussi l'ont bien compris. Dans les rayons : des boîtes à musique à 85 euros, des peluches veilleuses à 50 euros, ou une boîte à rêves à 70 euros... Pour les tout-petits, les deux mots que l'on entend partout sont "bruit blanc". Un argument marketing pour vendre des cubes audio, qui émettent des sons allant de la cigale à la pluie qui tombe, en passant par des battements de cœur humain, censé replonger l'enfant dans ses sensations prénatales. Apaisants pour certains, agaçants pour d'autres, aucune étude scientifique n'établit que ces bruits répétitifs ont une quelconque influence sur l'endormissement des enfants

Reste enfin la solution médicamenteuse. Sirops, mélanges de plantes, destinés à l'enfant, de plus en plus nombreux au rayon parapharmacie. Selon une pédiatre consultée par TF1, si ces produits ne sont pas dangereux, ils ne sont pas efficaces non plus. Et surtout, ils comportent un effet pervers : convaincre les individus dès l'enfance qu'ils ont besoin d'un traitement pour s'endormir. Attention aussi à une pratique dangereuse : utiliser des sirops antitussifs pour leur effet sédatif. L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) interdit leur utilisation chez les bébés de moins de deux ans depuis 2010, et appelle à consulter un médecin pour tout usage au-delà de cet âge.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info