La présidence Macron

A ses heures perdues, l'ex-ministre Najat Vallaud-Belkacem compose des paroles en alexandrin "façon Calogero ou Vianney"

La rédaction de LCI
Publié le 26 mai 2017 à 10h16
A ses heures perdues, l'ex-ministre Najat Vallaud-Belkacem compose des paroles en alexandrin "façon Calogero ou Vianney"

JARDIN SECRET - Dans le "Parisien Magazine", l'ex-ministre de l'Education nationale se confie sur une passion qu'elle cultive en privé. Najat Vallaud-Belkacem adore écrire des paroles de chanson, qu'elle met de côté "pour une autre vie".

On connaissait déjà son goût pour la chanson. Lors de son départ du ministère de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, émue, s'était fendue d'un tweet citant "Je m'en vais", la chanson de Vianney. L'initiative avait d'ailleurs suscité quelques réactions amusées, venant notamment de l'artiste lui-même.

Ce que l'on connaissait moins, c'est le "jardin secret" de l'ex-ministre de François Hollande, aujourd'hui candidate à Villeurbanne, dans le 6e circonscription du Rhône. 

Lire aussi

Des paroles en alexandrin

Ainsi, dans Le Parisien Magazine du 26 mai, Najat Vallaud-Belkacem nous révèle que, "depuis toute petite", elle se consacre à ses heures perdues à une passion secrète : l'écriture de paroles de chanson... En alexandrins. 

J'en éprouve le besoin, c'est un exécutoire. Si j'ai envie de me retirer une obsession de la tête, je me mets devant une feuille de papier et je brode à partir d'un mot, de sa sonorité. J'écris en alexandrins, souvent

Najat Vallaud-Belkacem

Najat Vallaud-Belkacem a pris un crayon en souvenir du conseil des ministresSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Cette mélomane (elle écoute "en boucle" "Losing my Religion", de REM, depuis la défaite de Benoît Hamon à la présidentielle) précise son style musical. Elle parle "de faits de société, à la façon d'un Calogero ou d'un Vianney". "La chanson, pour moi, permet de dire l'indicible, la douleur", conclut-elle. 

Et si son chanteur préféré, Jean-Jacques Goldman, s'est retiré de la scène musicale, pas question, pour elle, de quitte la scène politique. 


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info