Gabriel Attal sera candidat aux élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains.
Le Premier ministre, élu dans les Hauts-de-Seine en 2017 et 2022, en a fait l'annonce aux députés sortants de la majorité, deux jours après l'annonce de la dissolution de l'Assemblée par Emmanuel Macron.

Le Premier ministre repart en campagne. Muet depuis l'annonce des résultats des élections européennes et de la dissolution de l'Assemblée nationale, Gabriel Attal s'est entretenu ce mardi avec les députés sortants de la majorité. S'il les a appelés à "aller de l'avant" malgré cette "décision brutale" du président de la République, il a annoncé qu'il serait lui-même candidat dans les Hauts-de-Seine.

Élu face à la Nupes en 2022

Depuis 2017, le chef du gouvernement est député de la 10ᵉ circonscription de ce département. Il y a sept ans, il avait été élu au second tour sous la bannière de La République en marche avec 60,94% des voix face à un candidat de l'UDI. Cinq ans plus tard, les habitants de la circonscription lui avaient à nouveau accordé leur confiance, cette fois face à une candidate de la Nupes (59,85%).

Gabriel Attal, respectivement ministre des Comptes publics, ministre de l'Éducation nationale puis Premier ministre depuis la réélection d'Emmanuel Macron, n'a toutefois jamais siégé à l'Assemblée nationale au cours de cette mandature.


I.N

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info