Fillon candidat de la droite pour 2017

Costumes offerts à François Fillon : "6 500 euros un sur mesure, ça n’est pas hors de prix"

Aurélie Sarrot
Publié le 13 mars 2017 à 22h05
Costumes offerts à François Fillon : "6 500 euros un sur mesure, ça n’est pas hors de prix"

Source : Aurélie Sarrot

LUXE – Après les révélations du JDD sur les costumes Arnys de François Fillon, on s'est demandé comment deux costards pouvaient coûter 13.000 euros ? LCI s’est donc rendu ce lundi chez Camps de Luca, célèbre tailleur français installé à Paris depuis 1969. Et on a demandé à un de ses fondateurs des explications sur la fabrication et le coût d'un vêtement devenu célèbre.

On n'a pas tous un ami généreux qui peut nous offrir deux costumes à 13.000 euros, mais qu'importe. Au lendemain des révélations du JDD sur les costumes de chez Arnys offerts à François Fillon par un "ami généreux", LCI est allé à la rencontre de ces artisans qui habillent les hommes politiques- entre autres - les plus raffinés. Avec une question on-ne-peut-plus simple : "Comment expliquer le prix des deux-pièces du candidat LR ?"  

On s'est donc rendu au premier et au deuxième étages d’un bel immeuble de la rue de la Paix (2e), à quelques mètres de la place Vendôme à Paris. C'est là, après des années place de la Madeleine, que le tailleur Camps de Luca reçoit désormais  ses clients. Ce tailleur perpétue depuis près de cinquante ans la tradition du costume sur-mesure.  Cette "entreprise du patrimoine vivant" fondée en 1969 par Joseph Camps et Mario de Luca pratique les même prix que les cinq ou six maisons parisiennes qui proposent ce genre de vêtements, dont Arnys.

Marc de Luca - Aurélie Sarrot

70 heures de travail à la main au moins

Chaque année, la maison Camps  de Luca réalise 300 pièces souvent uniques, et sur rendez-vous. "Le client vient une première fois pour la prise de mesure, le choix du tissu, des boutons, des broderies, la réalisation de la fiche avec ses desiderata… Cette rencontre dure environ 1h30. Nous commandons ensuite le tissu. Avant sa réception, nous allons faire une toile à l’aide d’un tissu quelconque. Il s’agit de réaliser une esquisse, un modèle veste et pantalon aux bonnes mensuration", explique Marc de Luca. 

Puis le client vient une deuxième fois pour procéder à un premier essayage. "A partir de là, nous allons modifier le patronage qui est un papier. Puis nous allons couper le tissu qui a été choisi et qui sera le tissu définitif. S’ensuivra un deuxième essayage, et souvent un troisième avant la livraison finale. Tout cela s’échelonne sur environ deux mois", ajoute le tailleur. 

En dehors du patronage et de cette mise au point, il faut compter pour un deux pièces au moins 70 heures de travail à la main. "70 heures, c’est une moyenne pour un costume deux boutons, deux fentes pantalons.  Plus il y a de détails, poches plaquées avec soufflets ou choses de ce type, plus la matière est rare est fragile,  plus le temps de travail sera long", poursuit Marc de Luca. 

Charles de Luca dans l'atelier - Aurélie Sarrot
Aurélie Sarrot

Beaucoup moins cher qu’un tailleur pour femme

Chez Marc de Luca, le premier prix de tissu utilisé est à 300 euros du mètre hors taxe minimum. La vigogne se chiffre à 1400 euros le mètre hors taxe. "Il faut 3,50 mètres  de tissu pour un costume. La matière première, a un coût, coût auquel s’ajoute le travail manuel", poursuit le tailleur. 

Facture minimum chez le tailleur ? 2500 euros pour une "petite mesure" (c'est-à-dire en utilisant un patron existant que le tailleur adapte à la morphologie du client), et comptez 6500 euros pour une grande mesure (soit un exemplaire unique, réalisé entièrement à partir des mensurations de clients). C'est beaucoup... mais on peut faire mieux : "Un tailleur haute couture pour femme ne demande pas forcément plus d’heures de travail qu’un costume sur-mesure. Pourtant, les grandes maisons les vendent 30 000 euros, soit cinq fois plus cher, aime à rappeler Marc de Luca. 6 500 euros pour un costume sur-mesure, ça n’est pas hors de prix !"

Aurélie Sarrot
Aurélie Sarrot

« Nous fréquentons des gens immensément riches »

Un point de vue de professionnel qu'il est bon de justifier : "La qualité et le savoir-faire ont un prix. Si je reprends l’exemple du tailleur pour femme, il n’y a jamais eu de scandale avec ça. Et il y a des femmes très en vue qui portent des tailleurs haute couture", commente Marc de Luca, se gardant bien de citer un nom. 

Peut-être parfois, se les font-elles offrir par un "ami généreux"... qui paye en espèces, comme ç'aurait été le cas pour François Fillon, selon le JDD ? "Nous avons bien des personnes qui offrent en cadeau des costumes à d’autres, ça n’est pas rare. En revanche, nous n’avons jamais eu de paiement cash", assure le tailleur. 

Aurélie Sarrot
Aurélie Sarrot

"25% de nos ventes environ se font en France, 75% à l’étranger.  Nous fréquentons des gens immensément riches, du Qatar, du Japon, et d'ailleurs. Certains possèdent un avion privé, d’autres des yachts, d’autres les deux. Nous avons déjà vendu un costume à plus de 20.000 euros, avec un tissu à 3700 euros du mètre, alors...  Si c’est un monsieur qui a ce train de vie qui a payé les costumes de Fillon, trois minutes après avoir réglé, il a dû oublier la note.. Après tout, c'est leurs affaires, ça ne regarde personne", conclut le tailleur. 

De nombreuses personnalités, en près d’un demi-siècle, ont confié leurs mensurations au tailleur Camps de Luca. Mais la maison ne citera jamais ceux qui encore aujourd’hui franchissent la porte, discrétion oblige. Pour les autres, Claude François y a fait ses costumes de scène et de ville, Hussein II ou encore le shah d’Iran sont eux aussi passés par là.

"François Fillon, c’est le seul qui a de beaux costumes"

Marc de Luca, en tant que taillleur,  reste toutefois "étonné" par la tournure que prend ce nouvel épisode de la campagne Fillon.  D'autant plus que le candidat de la droite et du centre n'a pas fait de faute de goût : "Parmi tous les gens qui se présentent à la présidence de la République, c’est le seul qui a, à mes yeux, porte de beaux costumes. Quand on voit les autres personnalités politiques, ça n’est pas forcément bien. Bernard Cazeneuve est pas mal, mais je ne pense pas que ce soit du sur-mesure. Alain Juppé porte bien le costume…  D’autres se mettent un bout de tissu sur le dos. Si monsieur Fillon est amené à représenter la France, c’est formidable qu’il puisse mettre en avant le savoir-faire de notre pays. Paris est encore la capitale de la mode… ".  Un argument qui n'influencera que très peu le déontologue de l'Assemblée nationale qui, ce lundi soir,  a annoncé s'être saisi de l'affaire pour rechercher s'il y a eu un manquement ou pas au code de déontologie des députés.

Les costumes de Fillon - sujet 13HSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible
Lire aussi

Aurélie Sarrot

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info