Élections législatives : le camp présidentiel perd sa majorité absolue, poussée historique du RN

Emmanuel Macron : un gouvernement d'union nationale n'est "pas justifié à ce jour"

E.B
Publié le 22 juin 2022 à 20h40
JT Perso

Source : TF1 Info

Pour tenter de sortir de la crise politique déclenchée par les résultats aux législatives, Emmanuel Macron s'est adressé aux Français ce mercredi à 20h.
Le chef de l'État a estimé qu'un gouvernement d'union nationale n'était "pas justifié à ce jour".

Lors de son allocution, mercredi soir, Emmanuel Macron a reconnu les "fractures" de la France montrées par les législatives, et après lesquelles "nous devons apprendre à gouverner et légiférer différemment", a-t-il déclaré. Au cours de cette adresse solennelle aux Français, il a notamment exclu la possibilité d'un gouvernement d'union nationale, évoqué par Fabien Roussel sur LCI après son entretien avec le chef de l'État la veille, car il n'était "pas justifié à ce jour".

 Mais "il est possible de trouver une majorité plus large et plus claire pour agir", insiste le chef de l'État, qui souhaite "sortir des querelles et des postures politiciennes et bâtir des compromis par le dialogue".

La responsabilité de la majorité présidentielle est de s'élargir

Emmanuel Macron, le 22 juin 2022

Dans cette entreprise de sortie de crise, Emmanuel Macron a souligné "la responsabilité de la majorité présidentielle (...) de s'élargir". "Soit en bâtissant un contrat de coalition, soit en construisant des majorités texte par texte", a-t-il déclaré. "Nous devons collectivement apprendre à gouverner et légiférer différemment. Cela ne doit pas vouloir dire l'immobilisme, mais des accords par le dialogue et l'exigence", a précisé le président de la République. Une façon de renvoyer les oppositions à leurs responsabilités.


E.B

Tout
TF1 Info