Après son allocution télévisée de dimanche, le président de la République change de formule pour sa première prise de parole depuis l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale.
Il répondra aux questions des journalistes ce mardi après-midi à un horaire qui n’a pas encore été communiqué.

Sa décision a été vivement critiquée. Par l’opposition mais également au sein de sa propre majorité. Deux jours après avoir annoncé la dissolution de l’Assemblée nationale, Emmanuel Macron s’en expliquera lors d’une nouvelle prise de parole. Pas d’allocution télévisée cette fois mais une conférence de presse organisée ce mardi dans l’après-midi, annonce l’entourage du chef de l’État.

"J’ai décidé de vous redonner le choix de notre avenir parlementaire par le vote (…). Cette décision est grave, lourde mais c’est avant tout un acte de confiance. Confiance en vous mes chers compatriotes, en la capacité du peuple français à faire le choix le plus juste pour lui-même et les générations futures", avait-il déclaré dimanche après la lourde défaite de son camp lors d’élections européennes qui ont largement souri à l’extrême droite.

Les élections législatives anticipées convoquées par Emmanuel Macron auront lieu le 30 juin et le 7 juillet. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et la présidente du groupe RN à l’Assemblée nationale Marine Le Pen ont déjà confirmé sur TF1 être candidats à leur réélection.


D.D.F.

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info