VIDÉO - Européennes : l'ex-patron de Frontex Fabrice Leggeri rejoint la liste de Jordan Bardella

par F.S. avec AFP
Publié le 17 février 2024 à 22h26, mis à jour le 18 février 2024 à 8h16

Source : TF1 Info

L'ancien directeur de Frontex Fabrice Leggeri annonce ce samedi qu'il se lance dans la course au Parlement européen.
Celui qui était patron de l'agence européenne pour les frontières rejoint le Rassemblement national (RN).
Il figurera en troisième place sur la liste de Jordan Bardella.

L'ancien directeur de Frontex rejoint les rangs de l'extrême droite. Ce samedi 17 février, le Rassemblement national a annoncé que Fabrice Leggeri allait se présenter sous les couleurs du parti aux élections européennes, qui se tiendront le 9 juin. L'ancien patron de l'agence européenne chargée du contrôle des frontières figurera en troisième place sur la liste de Jordan Bardella.

Il veut lutter contre "la submersion migratoire"

"Le RN possède un plan concret et la capacité de le réaliser", a plaidé dans les pages du JDD celui qui avait quitté Frontex à la suite d'une enquête disciplinaire. "Nous sommes déterminés à combattre la submersion migratoire, que la Commission européenne et les eurocrates ne considèrent pas comme un problème, mais plutôt comme un projet : je peux en témoigner", a poursuivi l'énarque à la tête de Frontex de 2015 à 2022.

Controversé et régulièrement accusé par les ONG de tolérer des refoulements illégaux de migrants, Fabrice Leggeri veut désormais "mettre [son] expérience et [son] expertise au service des Français". "Ayant dirigé Frontex près de sept ans et travaillé pour l'État pendant environ trente ans, notamment dans les domaines de la sécurité et de la gestion de l'immigration, cette décision est très cohérente", a plaidé le haut fonctionnaire français de 55 ans. À ses yeux, "les élections européennes du 9 juin représentent une opportunité unique de remettre la France et l'Europe sur le droit chemin". 

L'appoint de ce haut fonctionnaire est un signe de la volonté du parti d'extrême droite d'étoffer son réservoir d'experts et de technocrates pour gagner en crédibilité afin d'exercer un jour le pouvoir. Pour rappel, non seulement la liste du Rassemblement national est actuellement en tête de tous les sondages pour ce scrutin européen, autour de 30%, mais sa leader, Marine Le Pen, est également en tête des sondages de premier tour pour la présidentielle de 2027.


F.S. avec AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info