Elections régionales : ce que disent les tout derniers sondages

Le service METRONEWS
Publié le 11 décembre 2015 à 19h27
Elections régionales : ce que disent les tout derniers sondages

INTENTIONS DE VOTE – A quelques heures du second tour des élections régionales, metronews fait le point sur les pronostics des instituts de sondage.

Quelle sera la couleur de la France dimanche soir ? Après un premier tour marqué par la très forte percée du Front national, les Français votent ce week-end pour renouveler les conseils régionaux. Avec une question sur toutes les lèvres : l'extrême droite peut-elle confirmer son score de dimanche dernier ? Metronews fait le point sur les dernières enquêtes dans votre région.

Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine
L' un des points chauds de ce second tour  : Florian Philippot, tête de liste du FN, est arrivé en tête dimanche dernier, mais Jean-Pierre Masseret, le chef de file des socialistes a refusé de se désister comme le lui demandait son parti. Au risque de favoriser une victoire de l'extrême droite ? Selon le dernier sondage Elabe pour Les Echos , daté de jeudi, c'est Philippe Richert (LR) qui pourrait l'emporter ce week-end, avec 43% des suffrages, juste devant Florian Philippot (41%). Jean Pierre-Masseret, lui, plafonnerait à 16%.

Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes
Aucun sondage n'a été conduit dans cette région entre les deux tours. Au vu des scores de dimanche dernier, Alain Rousset, chef de file des socialistes et président sortant d'Aquitaine, part favori. Il peut en effet, contrairement à ses adversaires, compter sur d'importantes réserves de voix du côté de l'extrême gauche et des écologistes.

Auvergne-Rhône-Alpes
Le scrutin s'annonce extrêmement serré dans cette région . Laurent Wauquiez, candidat des Républicains arrivé en tête au premier tour, est donné gagnant d'un petit point selon un sondage Ifop pour Le Progrès , juste devant Jean-Jack Queyranne, chef de file des socialistes (38% contre 37%). Christophe Boudot, tête de liste du FN, obtiendrait lui 25% des suffrages.

Bourgogne-Franche-Comté
Aucun sondage n'y a été réalisé entre les deux tours . Le Front national emmené par Sophie Montel y est arrivé largement en tête au premier tour, avec 31,48% des voix, plus de sept points d'avance sur son premier adversaire. Ses adversaires, de gauche comme de droite, devront donc rassembler tous leurs soutiens pour espérer s'imposer dimanche.

Bretagne
Aucun sondage n'a été réalisé en Bretagne entre les deux tours. Mais Jean-Yves Le Drian, tête de liste PS, semble se diriger vers sa réélection : au premier tour, il a rassemblé à lui tout seul 35% des suffrages, 10 points de plus que son premier adversaire, le candidat de la droite Marc Le Fur.

Centre-Val de Loire
Pas de sondage non plus dans cette région . Le scrutin s'y annonce très serré : après un premier tour qui a tourné à l'avantage du Front national, les socialistes comptent sur les reports de voix de l'extrême gauche et des écologistes pour rattraper leur retard.

Île-de-France
Valérie Pécresse s'est fixé pour objectif de reconquérir une région qui, depuis 17 ans, est dirigée par le Parti socialiste . Mais le second tour pourrait se jouer dans un mouchoir de poche : la dernière enquête Ifop-Fiducial pour iTélé la donne gagnante avec 42% des voix, juste devant Claude Bartolone, son adversaire socialiste, crédité lui de 40% d'intentions de vote. Wallerand de Saint-Just, le candidat du Front national, ne ferait pas mieux qu'au premier tour (18%).

Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
C'est la seule région où un sondage de l'entre-deux tours donne l'avantage aux socialistes. Carole Delga, arrivée deuxième derrière la liste FN de Louis Aliot, pourrait selon une étude Ifop pour Midi Libre inverser la tendance dimanche soir, s'imposant avec 43% des voix contre 35% pour la liste FN. Le candidat de la droite, Dominique Reynié, ne ferait lui pas mieux que la troisième place (22%).

Nord-Pas-de-Calais-Picardie
Probablement la région la plus scrutée dimanche soir. Au premier tour, Marine Le Pen est arrivée largement en tête, avec 41% des voix, devant Xavier Bertrand, candidat de la droite (25%) et Pierre de Saintignon, chef de file du PS (18%). Ce dernier a choisi cette semaine de se retirer, afin de donner une chance à la droite de s'imposer face au Front national. Selon le dernier sondage Ifop-Fiducial pour iTélé , le pari pourrait s'avérer payant : Xavier Bertrand pourrait en effet profiter du report sur sa candidature des voix socialistes pour s'imposer dimanche face à Marine Le Pen (54% contre 46%).

Normandie
Là encore, les candidats seront très difficiles à départager . Au premier tour, c'est Hervé Morin, chef de file de la droite, qui s'est imposé d'une courte tête, avec 27,91% des suffrages, juste devant le candidat du FN Nicolas Bay (27,71%) et Nicolas Mayer-Rossignol, chef de file des socialistes (23,52%). A en croire l'enquête menée par BVA pour le compte de Paris-Normandie , les deux candidats de droite et de gauche sont à égalité stricte en termes d'intentions de vote (36% chacun). Le Front national recueillerait 28% des voix.

Pays de la Loire
Aucun sondage n'a été réalisé dans cette région entre les deux tours. Dimanche dernier, c'est Bruno Retailleau, candidat de l'Union de la droite, qui avait pris la tête de la course, avec 33,5% des suffrages. Reste à savoir si cela suffira pour s'imposer ce week-end.

Provence-Alpes-Côte d'Azur
Ici comme en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, le Front national a connu une poussée sans précédent au premier tour en PACA . Marion Maréchal-Le Pen a obtenu 40,55% des voix, très loin devant le candidat des Républicains Christian Estrosi (26,47%) et celui des socialistes Christophe Castaner (16,59%). Pour faire barrage à l'extrême droite, ce dernier a décidé de ne pas se maintenir et d'appeler à voter Estrosi. Un appel auquel l'électorat de gauche paraît sensible : tous les sondages menés entre les deux tours donnent la droite gagnante. Le dernier, réalisé par BVA pour Nice-Matin , donne le maire de Nice gagnant, de deux petits points.

A LIRE AUSSI
>> Suivez en direct le second tour, de la participation aux résultats >> D'où viendront les premiers chiffres diffusés dimanche soir ? >> Retrouvez tous les résultats des régionales


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info