Le second tour de l'élection présidentielle 2017

LIVE PRÉSIDENTIEL - Macron et l'hommage à Jaurès, Le Pen en porte-parole de la "majorité silencieuse" : les deux finalistes en ont terminé des meetings

La rédaction de LCI
Publié le 4 mai 2017 à 22h13
JT Perso

DIRECT - Au lendemain de leur débat d'entre-deux-tours qui sonnait comme un match de boxe et à trois jours du second tour, Marine Le Pen et Emmanuel Macron ont donné ce jeudi leurs derniers meetings, respectivement dans la Somme et le Tarn. On vous raconte tout.

#BONSOIR

Ce live est maintenant terminé. Merci de l'avoir suivi et à demain matin !

#MACRON

#MACRON

#MACRON

VIDEO - "Ne sifflez pas le FN, faites le battre dans les urnes"

Emmanuel Macron : "Ne sifflez pas le FN, faites le battre dans les urnes"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#LE PEN

VIDEO - Marine Le Pen en meeeting à Ennemain : "J'incarne la volonté du peuple de revenir aux commandes de la nation"

Marine Le Pen : "J'incarne la volonté du peuple de revenir aux commandes"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#LE PEN

#MACRON

"Le 7 mai, le pays a un choix lourd à faire : le choix de la division ou de l'audace. Allez voter, allez convaincre"


"Le jour d'après, notre responsabilité sera immense. Ce sera de faire gagner notre pays dans la durée"

#MACRON

"Je crois profondément à cette alliance de la production et de l'esprit de justice. Jaurès glorifiait l'entrepreneur, ne l'oublions jamais"

#MACRON

"Nous avons besoin de la transformation écologique de notre pays. L'écologie en France ne sera plus un clan, pas un parti, pas une cause, mais une évidence citoyenne"

#MACRON

"Notre jeunesse aura à vivre avec l'insécurité, le terrorisme. Nous ferons tout pour lutter contre, mais jamais nous ne devons céder à la peur, à la haine fratricide. Nous devrons rester arrimés à nos principes, et la laïcité en est un"

#MACRON

"Les artisans de cette transformation seront les hussards de la République du XXIe siècle, les enseignants-chercheurs, les savants, les journalistes rigoureux"


"C'est aussi la culture, qui émancipe, permet de s'ouvrir au beau, aux émotions"

#MACRON

"Ce grand acte d'avenir consiste à refonder le savoir dans notre pays, l'éducation, la culture. Ce qui fragilisent nos démocraties, c'est la perte de ces repères. Nous tombons dans une société où l'on a l'impression que tout se vaut, qu'il n'y a plus de hiérarchie. Non, une société démocratique se tient quand le rapport à la vérité se tient. Quand toutes les paroles se valent, quand il n'y a plus de vérité, on peut bafouer les vérités établies. Et à ce moment là, la démocratie s'effondre. Et nous n'en sommes pas loin"

#MACRON

"Je refuse l'idée qu'il y aurait deux France, une des villes et une des champs. Il n'y a qu'un peuple français et il est fort. Mais aujourd'hui, ce qui le tient est menacé par ses fractures, par le cynisme, le conservatisme"


"Les extrêmes se nourrissent de l'inefficacité, de nos échecs"


"La France est un peuple qui se tient et ce sera ma responsabilité de mener ces changements profonds"

#DEBAT

#MACRON

"Il y a une défiance dès que l'on parle de réformes. Il va falloir expliquer. Mais cette transformation passera aussi par un rôle donné aux forces que sont les partenaires sociaux dans les branches, dans l'entreprise"


"J'assume très clairement de ne pas choisir entre l'entreprise et le salarié. L'un n'existe pas sans l'autre"

#MACRON

"La France insoumise a porté cette vitalité, il faut le reconnaître. Ecoutant les messages que portent les uns et les autres, je souhaite que l'on ouvre le Conseil économique et social aux associations, aux ONG, pour représenter cette vitalité démocratique dans l'action au quotidien"

#MACRON

"Cette confiance passera par l'introduction d'une dose de proportionnelle à l'Assemblée, réforme que je conduirai dès le début du quinquennat"

#MACRON

"Nous conduirons la moralisation de la vie politique dès les premières semaines. La colère que j'entends dans le peuple nous fragilise. Les forfaits de quelques uns ont sali la vie politique. Nous allons interdire les conflits d'intérêts, clarifier les règles financières et fiscales"

#MACRON

"Ce ne sont pas les forces classiques de la vie politique française qui reconstruiront le pays. J'entends ceux qui voudraient que les partis reprennent leurs droits. Non, nous recomposerons jusqu'au bout, nous renouvellerons jusqu'au bout"

#MACRON

"C'est ici, en 1903, que Jean Jaurès a prononcé son discours pour la jeunesse devant des lycéens. C'est ici que je veux adresser un discours pour notre jeunesse"


"La République est un grand acte d'audace"

#MACRON

"Notre vie politique est en train de se recomposer durablement autour de ces deux forces et nous devons en tirer toutes les conséquences et refonder jusqu'au bout"


"Il y a dans notre pays un choix d'espoir qui nous a placés en tête du premier tour, et en face des fractures profondes qu'il nous faut savoir entendre"

#MACRON

Emmanuel Macron : "Ce combat de second tour oppose deux projets face-à-face, celui de Marine Le Pen, réactionnaire, autoritaire, anti-européen, nationaliste. C'est un projet qui ne porte rien, aucune proposition pour le pays. Et un projet progressiste qui vise à redonner la capacité à chacun de reprendre sa place, qui veut une France conquérante dans une Europe plus forte"

#LE PEN

La présidente "en congés" du FN revient sur le débat et à la crispation qui a gouverné sa confrontation avec Emmanuel Macron : "La filiation évidente avec François Hollande, c'est peut-être ça qu'il ne fallait pas dire".

#MACRON

Nous suivons le dernier meeting de campagne d'Emmanuel Macron, qui se tient à Albi

#LE PEN #MACRON

#NKM

#LE PEN

Marine Le Pen appelle une nouvelle fois à choisir entre "la France" et "sa dilution".

#LE PEN

Point système : "Comme un seul homme derrière notre adversaire". Lequel adversaire n'a pas été cité une seule fois en cinq minutes de discours (NB : c'est Emmanuel Macron)

#ESTROSI

#LE PEN

"J'incarne l'irruption bienvenue du peuple dans l'entresoi suranné des élites ! J'incarne le retour du peuple à la table des décisions."

#LE PEN

Imprécatrice, Marine Le Pen appelle à décider du sort de la France, le 7 mai.

#LE PEN

La présidente du Front national, tout sourire, commence son discours à Ennemain, dans la Somme.

#MACRON

VIDEO - Emmanuel Macron avait déjà montré son goût pour l'anglais. Interrogé par un journaliste étranger sur le Brexit, le candidat exprime donc, dans la langue de Shakespeare, ses doutes sur le processus en cours qui va conduire à la sortie du Royaume Uni de l'Union européenne

Emmanuel Macron répond en anglais à une question sur le BrexitSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#INFO LCI

En cas de victoire d'Emmanuel Macron, la soirée festive du 7 mai au soir se tiendra au Louvre, près de la Pyramide, selon nos informations. La soirée électorale se tiendra plus précisément sur l'Esplanade du Louvre, entre la Pyramide et le Carrousel. 

#MACRON

"Hier soir Madame Le Pen s'est illustrée avec son vrai visage avec beaucoup de calomnies. Les 'fake news' peuvent déstabiliser les gens. Il y a un combat pour la vérité qui fait partie de la bataille démocratique que nous conduisons"

#MACRON

Emmanuel Macron après l'accueil bruyant par des syndicalistes à Albi : "Je suis toujours allé au contact et je continuerai même si je ne suis pas d'accord sur ce point là [la loi Travail] avec la CGT. Notre pays a besoin de changement en profondeur. Nous sommes le seul pays de l'Union européenne à ne pas avoir réussi à résorber le chômage de masse"

#SONDAGE

Selon un sondage Ifop Fiducial pour Paris Match, Sud Radio et CNews publié jeudi, Emmanuel Macron est en hausse, avec 61% d'intentions de vote au second tour contre 39% pour Marine Le Pen. Le sondage a été réalisé du 1er au 4 mai et comprend le débat de mercredi soir. 

#LE PEN

Dans son "journal de bord", la nouvelle vacherie de Jean-Marie Le Pen à l'égard de sa fille au lendemain du débat. "Il y a un choix alternatif entre deux candidats qui ne sont pas parfaits, ni l'un ni l'autre". Il estime malgré tout que les coups portés par Marine Le Pen "étaient redoutables", même si "Macron a mieux résisté que je ne le pensais"

#MACRON

 VIDEO - Emmanuel Macron a été accueilli par une cinquantaine de militants syndicaux à Albi qui l'ont vivement interpellé sur la loi travail, au moment de débuter une visite dans une verrerie. "Abolition de la loi travail!", "Du pognon pour ceux qui vous font vivre!", ont scandé les syndicalistes.

#MACRON

 VIDEO - Emmanuel Macron a été accueilli par une cinquantaine de militants syndicaux à Albi qui l'ont vivement interpellé sur la loi travail, au moment de débuter une visite dans une verrerie. "Abolition de la loi travail!", "Du pognon pour ceux qui vous font vivre!", ont scandé les syndicalistes.

A Albi, Emmanuel Macron est accueilli par des opposants à la loi TravailSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible
Marine Le Pen sur le débat : "J'ai fait exactement ce que le peuple français attendait de moi"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#HOLLANDE

François Hollande : "Il faut qu'il y ait toujours une espérance, que nous soyons conscients de ce que nous sommes capables de faire. Nous devons aussi prendre conscience qu'il nous faut de l'unité, c'est la force de la France"

#LE PEN

VIDEO - En visite à Dole de Bretagne, Marine Le Pen est accueillie par des manifestants hostiles au FN et reçoit un jet d'oeuf

Marine Le Pen reçoit un oeuf sur la tête à Dole de BretagneSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#MACRON

#HOLLANDE

François Hollande à Alençon : "Rien ne serait pire que de  vouloir nous replier sur nous-mêmes"

#HOLLANDE

VIDEO - En visite dans une quartier populaire d'Alençon, François Hollande s'est offert l'un de ses derniers bains de foule du quinquennat en allant à la rencontre d'écoliers du quartier

En visite à Alençon, François Hollande s'offre l'un de ses derniers bains de fouleSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#HOLLANDE

VIDEO - Le débat a été pénible à suivre, mais utile", juge le chef de l'Etat

François Hollande : "Ce débat a été pénible à suivre mais utile"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#HULOT

Dans un entretien au Monde, Nicolas Hulot juge "affligeant" que la question de l'environnement n'ait pas été abordée durant le débat de mercredi soir. "C'est une indifférence, un manque d'attention partagé par une grande partie de la classe politique et médiatique", déplore-t-il. 


Selon le militant, l'écologie "n'est pas une priorité dans le programme" d'Emmanuel Macron, "cela reste une variable". Quant à Marine Le Pen, "l'écologie et le Front national, c'est un oxymore. L'écologie est incompatible avec la vision de monde de Marine Le Pen"

#HOLLANDE

En déplacement à Alençon, François Hollande juge que le débat de mercredi soir "a été pénible à suivre mais utile". "Il est apparu, mais on le savait déjà, que le projet de Marine Le Pen était incohérent et dangereux [...] Les masques sont tombés. Malgré les invectives et les insultes, les Français sont maintenant éclairés. Je les appelle à aller voter dimanche"

#MACRON

#DEBAT

#DEBAT

#INSOUMIS

#CHAUPRADE

#CHAUPRADE

Dans un tweet puis dans une tribune à L'Opinion, le député européen ex-FN Aymeric Chauprade annonce qu'il votera pour Emmanuel Macron, après avoir soutenu François Fillon. "Le débat d'hier soir a révélé l'incompétence évidente de Marine Le Pen comme son incapacité à assumer les plus hautes fonctions de l'Etat", assène le spécialiste en géopolitique, qui cible notamment "le catalogue des erreurs économiques grossières" de la candidate FN et son discours "marxiste et démagogique, obsessionnellement centré sur le dénigrement des forces vives du pays". 

Le député européen rappelle malgré tout qu'il ne partage "ni la vision sociétale d'Emmanuel Macron qui ne semble ni croire à la sacralité de la personne humaine ni au risque réel d'islamisation de notre pays". 

#MÉLENCHON

La France insoumise a publié un communiqué "mise au point" vis-à-vis du PCF, qu'il accuse de chercher "à semer la confusion chez les électeurs qui ont voté pour le candidat de La France insoumise en faisant croire que les candidats du PCF aux législatives ont le soutien de Jean-Luc Mélenchon". "Nous exigeons du Parti communiste l'arrêt immédiat de l'utilisation de la photo de Jean-Luc Mélenchon ainsi que de tous les éléments graphiques appartenant à la France insoumise." "Nous dénonçons cette usurpation et nous décidons d'engager les poursuites judiciaires afin de faire cesser cette situation."

#MACRON

Laurence Haïm, porte-parole d'Emmanuel Macron, a publié sur son compte Twitter une vidéo de Barack Obama soutenant Emmanuel Macron. 

#LE PEN

Marine Le Pen a été chahutée à son arrivée dans une usine de transport bretonne, en tout début d'après-midi. 

Une cinquantaine d'opposants ont crié "Dehors les fachos" ou "Vous n'avez rien à faire ici madame", tout en lançant des oeufs en direction de la candidate.

Marine Le Pen a reçu un oeuf sur la tête lors de sa visite dans une usine de transport bretonneSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#JUSTICE

A la suite de la plainte déposée ce jour par Emmanuel Macron, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire des chefs de divulgation de fausse nouvelle en vue de surprendre ou détourner les suffrages, faux, usage de faux, recel de faux.

#FINANCES

Marine Le Pen a calculé que sa politique migratoire ferait économiser 15 milliards d'euros par an à la France. Un chiffre qui a presque doublé depuis 2012, rappelle l'AFP (8,2 milliards par an), et qui fait débat, tant le rapport "coût-bénéfice" de l'immigration est délicat à calculer. A ces milliards économisés, Marine Le Pen ajoute neuf milliards du fait du départ de l'Union européenne (un chiffre hautement contestable), deux milliards d'économies avec la suppression de la directive sur les travailleurs détachés, cinq milliards en luttant contre la délinquance, dix milliards avec la suppression des conseils régionaux et des intercommunalités et quinze milliards en luttant contre la fraude fiscale des multinationales et la fraude sur la TVA.

#FAKE NEWS

LCI a eu confirmation auprès du parquet et de l'entourage du candidat qu'Emmanuel Macron avait déposé plainte contre X pour propagation de fausse nouvelle destinée à avoir une influence sur le scrutin, faux et usages de faux, après la diffusion de rumeurs l'accusant d'avoir un compte offshore.

#AFFECT

Voilà une partie du débat qui a été remportée par Marine Le Pen.

#REPLAY

Découvrez le commentaire de Jean-Marie Le Pen sur la prestation de sa fille.

Jean-Marie Le Pen commente la prestation de sa fille lors du débatSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#OECUMÉNISME

Les leaders des cultes musulman, protestant et juif en France ont appelé à voter contre Marine Le Pen en glissant un bulletin Macron dans l'urne.

#LE PEN

Jean-Marie Le Pen a commenté la prestation de sa fille lors du débat d'hier soir, au micro de LCI. "Elle avait dû recevoir la consigne d’être pugnace et d’essayer de dégonfler la baudruche pleine d’air qu’était Macron. Elle n’a pas réussi à le faire sortir de son attitude défensive."

#MÉNARD

Robert Ménard, proche du FN, assume sa différence avec Marine Le Pen sur l'euro. Il estime que sortir de l'euro et de l'UE n'est "pas la priorité" et "anxiogène"

Robert Ménard estime que sortir de l'euro et de l'UE n'est "pas la priorité" et "anxiogène"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#MACRON

Emmanuel Macron est revenu sur sa décision de débattre avec Marine Le Pen. "Je crois qu'il faut débattre avec le Front national"

Emmanuel Macron : "Je crois qu'il faut débattre avec le Front national"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#ACCOYER

Bernard Accoyer, secrétaire général des Républicains, a regretté la tournure prise par le débat d'hier soir. "Ca n'était pas un débat d'idées, ça n'était pas l'affrontement de deux projets, c'était un affrontement de personnes, presque un pugilat. Il y avait une réelle violence sur ce plateau, et j'ai trouvé cela très regrettable." 

Il a trouvé que Marine Le Pen "notamment sur les questions économiques et monétaires, n'avait pas de programme" et que ses positions "sont pitoyables" et "conduiraient à un désastre économique pour la France". "Quant à Emmanuel Macron, j'ai trouvé la faiblesse de certaines de ses réponses et le manque d'autorité assez inquiétant."

#MORANO

#JUPPÉ

#MACRON

Les trois principales autorités juive, protestante et musulmane, le grand rabbin de France Haïm Korsia, le pasteur François Clavairoly et le président du Conseil français du culte musulman Anouar Kbibech ont appelé "au vote républicain pour Emmanuel Macron" dans une déclaration commune. 

"Nous, profondément attachés aux principes républicains de notre devise 'liberté, égalité, fraternité', comme aux valeurs universelles d'accueil, d'ouverture à l'autre et de solidarité, invitons les Français à se mobiliser (...) pour faire triompher, par la voie des urnes, la France généreuse, tolérante et ouverte sur le monde."

#DÉBAT

#DÉBAT

#MACRON

Emmanuel Macron ne fera "pas de marchandage" pour séduire les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et François Fillon. Il a estimé pouvoir convaincre les électeurs des candidats de La France insoumise et des Républicains que son projet était "plus puissant" que celui de la candidate FN. "Jean-Luc Mélenchon se trompe sur ce sujet, je ne vais pas trahir 24% des électeurs qui ont décidé de soutenir un projet pour faire plaisir aux dirigeants de plusieurs millions de Français que je respecte profondément, mais qui ont montré de toute façon qu'ils n'avaient pas les mêmes vues."

#LE PEN

Marine Le Pen a jugé que le débat d'hier soir avait "bousculé un peu les codes", mais qu'il était "important de réveiller les Français". "Certes, c'est un débat qui s'est déroulé un peu en dehors des codes" a-t-elle avoué. "Il a été sévère, il était nécessaire qu'il soit sévère parce que l'enjeu est fondamental." "C'est la première fois qu'il y a véritablement un débat entre deux personnes qui ont une vision aussi opposée du projet à mettre en oeuvre."

#DÉBAT

#COHN-BENDIT

Lui aussi invité de LCI ce matin, Daniel Cohn-Bendit a déclaré : "Si la France élisait Marine Le Pen présidente de la République, ce serait pire que Trump".

"Si la France élisait Marine Le Pen présidente de la République, ce serait pire que Trump" lance Cohn-BenditSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#PHILIPPOT

Le vice-président du FN était sur LCI ce matin. "Le grand intérêt du débat est que M. Macron a été rattrapé par son bilan" a-t-il estimé.

"Le grand intérêt du débat est que M. Macron a été rattrapé par son bilan" estime Florian PhilippotSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#AUDIENCES

16,5 millions de téléspectateurs ont regardé le débat entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron hier soir sur TF1, France 2, LCI et BFMTV.

#VALLS

L'ancien Premier ministre, soutien d'Emmanuel Macron, a trouvé le candidat d'En Marche "à la hauteur, pugnace, précis, compétent face à Le Pen qui a montré son vrai visage". "On a bien vu que Le Pen ne pouvait pas gouverner et qu'elle plongerait le pays à la ruine."

"Ceux qui hésitent encore, ne donnent pas de consignes entre le blanc, l'abstention et Le Pen, doivent prendre leur reponsabilité" a-t-il ajouté.

#PARISOT

L'ancienne présidente du Medef a affirmé ce matin sur Europe 1 qu'elle n'avait jamais postulé au poste de Premier ministre. "Je finis par me demander si l'origine de cette rumeur n'est pas le Front national."

#MACRON

Emmanuel Macron a estimé sur France Inter qu'il fallait débattre avec le FN, "même si on se salit un peu". "On n'arrive pas à tordre le cou à tous les mensonges mais on en tue quelques uns." "Quand vous vous faites insulter pendant toute la soirée, vous en sortez rarement grandi" a-t-il affirmé. "Je le subis depuis des mois sur internet sans avoir la possibilité de répondre parfaitement (...) je voulais être face à cela."

#PHILIPPOT #COHN-BENDIT

Les deux hommes reviennent sur le soutien de l'UOIF à Emmanuel Macron : "Quand on considère que toutes les voix sont bonnes à prendre, y compris celles de l'UOIF.... On ne peut pas accepter les voix de l'UOIF, toute voix n'est pas bonne à prendre" dit Florian Philippot. Daniel Cohn-Bendit demande alors au frontiste si sa candidate accepte les voix de ses militants qui crient "Macron, on t'enc***" dans ses meetings.

#PHILIPPOT #COHN-BENDIT

"Heureusement que vous ne serez jamais à Bercy (au ministère de l'Economie, ndlr)" dit Daniel Cohn-Bendit à Florian Philippot.

#PHILIPPOT #COHN-BENDIT

"Le retour à la retraite à 60 ans sera effectif à la fin du quinquennat, mais la loi sera faite dans les deux mois" se défend Florian Philippot sur les retraites. Marine Le Pen avait dit que le retour à la retraite à 60 ans avec 40 annuités serait effectif rapidement après son élection, avant de se rétracter et de dire que cela le serait à la fin de son quinquennat.

#PHILIPPOT #COHN-BENDIT

Les deux hommes politique vont maintenant débattre sur le plateau de LCI. 

Sur la sortie de l'euro : "S'il faut sept mois et demi pour être efficace, on prendra les sept mois et demi" dit Florian Philippot. Pour Daniel Cohn-Bendit, "si vous voulez sortir de l'euro, ça va durer des années". Selon lui, cela fera baisser de 30% le pouvoir d'achat. "Moi je crois que la souveraineté dont nous avons besoin c'est la souveraineté européenne. Nous avons besoin de la protection européenne."

#COHN-BENDIT

Selon Daniel Cohn-Bendit, hier soir Emmanuel Macron "connaissait son sujet, avait le sens de la responsabilité et de la répartie". Il a jugé en revanche Marine Le Pen "complètement déréglée dans sa tête, agressive, méchante, cynique, incroyable. Si la France élisait Marine Le Pen présidente de la République, ce serait pire que Trump."

#COHN-BENDIT

Daniel Cohn-Bendit, soutien d'Emmanuel Macron, s'est montré accablé par le débat d'hier soir : "J'ai été terrifié par le débat, par l'attitude de Marine Le Pen. C'était étouffant, ce matin je n'avais pas envie de venir. Moi à la place d'Emmanuel Macron j'aurai dit 'stop'. Si c'est le dérapage permanent ce n'est pas la peine." 

"Le début ce n'était pas possile. C'est un suicide politique qu'elle a fait. (...) Elle est complètement déréglée dans sa tête" a-t-il déclaré à propos de l'introduction de Marine Le Pen.

#PHILIPPOT

Florian Philippot s'est dit rassuré quant à la capacité de Marine Le Pen à devenir présidente : "Sa qualification au second tour, sa capacité à rassembler au-delà de notre famille témoignent de sa présidentialité."

#PHILIPPOT

"Le grand intérêt du débat, c'est que monsieur Macron a été rattrapé par son bilan" a déclaré Florian Philippot. 

Il a aussi accusé le candidat d'En Marche d'avoir menti à de nombreuses reprises. "Monsieur Macron était bien aux manettes au moment de la vente de SFR" a-t-il notamment expliqué, alors que nous avons démontré dans un article que ce n'était pas le cas.

#PHILIPPOT

Florian Philippot, vice-président du FN, est l'invité de la matinale de LCI. 

Interrogé sur le débat d'hier soir, il a dit avoir trouvé Marine Le Pen "très bonne dans l'exposition de son projet de protection". 

#FERRAND

Le secrétaire général d'En Marche Richard Ferrand a estimé sur France 2 que Marine Le Pen avait "tout tiré vers le bas" hier soir lors du débat. "Ce débat était inévitable (...), maintenant il est vrai qu'elle a tout tiré vers le bas, ce qui naturellement n'a pas donné pleinement satisfaction quant à ce qu'on aurait pu attendre de la confrontation."

"Il m'a semblé qu'elle parlait beaucoup d'Emmanuel Macron, et que Emmanuel Macron était seul à parler aux Françaises et aux Français et à parler de la France."

#JUPPÉ

#DÉBAT

Débat 2017 : Macron et Le Pen sur le ring, le débat K.O. ?Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#DÉBAT

Bonjour et bienvenue sur notre live présidentiel, à J-3 du second tour ! 

>>> Si vous ne visualisez pas ce live texte, cliquez sur ce lien pour l’ouvrir

Entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron, il n'y a pas eu de round d'observation. Et si l'on voulait continuer à filer la métaphore pugilistique, on dirait que le combat a été âpre, limite hors-jeu, et que les coups ont plu. Les deux finalistes de la présidentielle ne se sont absolument rien épargnés : les affaires, les caricatures, etc... Tout y est passé. 

Evidemment, la prestation, qui devait être historique, va susciter (cela avait déjà commencé hier soir à peine le gong retenti) pas mal de réactions.  D'ailleurs, vous aussi, vous pouvez donner votre avis dans la consultation que nous avons lancée pour savoir lequel des deux (ou aucun d'entre eux) s'est montré le plus convaincant.  

A trois jours du second tour de l'élection présidentielle, a-t-elle été décisive ? Les indécis (qu'ils soient fillonistes ou mélenchoniens) savent-ils désormais à qui ira leur bulletin ? On vous raconte tout ça ici même tout au long de la journée. 


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info